Travailler en horaires décalées et bien s'alimenter

mis à jour par le 06/10/2014
Travail en horaires d%c3%a9cal%c3%a9es et alimentation

Vous travaillez en horaires décalées et avez du mal concilier vie professionnelle et alimentation équilibrée ? Ligne en Ligne fait le point aujourd’hui avec vous.

Certes travailler en horaires décalés ne semble au premier abord pas être chose aisée.

Cependant, il suffit pour bien vivre ce rythme, d'apprendre à composer avec celui-ci, à s'organiser afin que vie personnelle et vie professionnelle s'articulent de manière équilibrée.

 

Un rythme décalé mais pas différent

 

Travailler en horaires décalés n'est pas si peu courant qu'on pourrait le penser. De nombreux secteurs d'activité imposent un rythme complètement différent des horaires classiques de bureaux, notamment le travail de nuit par exemple.

Un salarié qui travaille en horaires décalés organise généralement sa journée et donc son heure de lever et son heure de coucher, en fonction de ses horaires de prise de fonction.

Il est très conseillé de s'en tenir aux trois repas traditionnels par jour, à la différence prêt que sont les horaires de ces repas. Ainsi, lorsqu'une activité professionnelle ne permet pas de manger à heure fixe ou aux heures dites normales, on peut tout simplement différer ces mêmes trois repas de la journée, en décalant ceux-ci de plusieurs heures, afin de conserver un rythme finalement traditionnel.

Evidemment nous sommes conscients que le fait de travailler en horaires décalées peut avoir un impact sur vos sensations de faim.  D’où l’intérêt particulier d’avoir toujours sur soi une collation.

 

De l'intérêt de la collation

Il est possible en travaillant en horaires décalées de ne pas ressentir la faim aux heures de pause. Le but n’étant pas de se forcer à manger sans faim, l’utilité de la collation a toute son importance.

La collation représente en effet un apport alimentaire qui fait intégralement partie de l'alimentation quotidienne, horaires décalées ou non.

Il est bien sûr recommandé de composer cette collation avec bon sens, en pensant à y inclure un fruit et un produit laitier par exemple. La barre céréalière, pratiquer et riche en fer, fait souvent partie des collations plébiscitées et conseillées. Un bout de pain et deux carrés de chocolat est également une collation saine qui vous procurera de l’énergie ainsi que du plaisir.

 

 

Enfin,  si les repas décalés ne l'ont pas permis, pensez à inclure un apport en protéines.

Vous pouvez tout à fait aussi faire des collations « plaisir » (barres chocolatées, soda, bonbons..) mais ces dernières ne doivent pas être systématiques, d’autant plus que l’énergie  et l’apport en vitamines et minéraux que ces collations vous procureront seront bien moins intéressantes que ceux d’une collation saine.

 

 

Horaires décalés et repas équilibrés

Travailler en horaires décalés n'est pas forcément synonyme de dérèglement alimentaire. Il s'agit plus souvent d'un nouveau rythme de vie à adopter, ceci incluant donc un rythme alimentaire différent mais toujours équilibré. Il faut s'organiser avec bon sens toujours, en laissant son corps s'habituer à un nouveau rythme et adaptant son alimentation à cet emploi du temps. Si un travail de nuit ne permet pas de prendre un repas de longues heures durant, il faut alors prendre son repas avant sa prise de fonction. Le cas échéant il est nécessaire d'avoir une collation à portée de main en cas de fringale. L'idée étant de manger lorsque la faim se fait ressentir ou d'anticiper cette faim, tout en choisissant des aliments appropriés dont l'apport journalier se complète : veillez ainsi à inclure des fruits et des légumes, des protéines, des glucides, des produits laitiers.

 

Avoir une alimentation correctement rythmée et équilibrée en travaillant en horaires décalés, par exemple de nuit, n’est pas impossible, loin de là. Une organisation personnelle adaptée, une composition de repas et collations faite avec bon sens permettront à tous salariés de pouvoir exercer leur activité professionnelle en toute quiétude. N’oublions pas que travailler en horaires décalées n’est pas synonyme de laisser aller : alimentation saine et variée, sport, bon sommeil, tout ces éléments sont importants pour favoriser votre bien –être et votre santé bien évidemment.

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !