Sucre vs. Gras : Je choisis quoi ?

mis à jour par le 26/02/2019
Sucre vs gras

Dans la jungle des régimes, les diètes pauvres en gras et celles pauvres en glucides sont celles qui font le plus de bruit. Le régime pauvre en gras était encensé jusqu’à très récemment : cela semblait plutôt logique, après tout, si le gras qui remplace nos muscles nous fait paraître plus rond, si on arrête le gras, on arrête de grossir, non ? Mais voilà que le régime pauvre en glucides, c’est-à-dire en sucre, pointe le bout de son nez.  Et on se rend compte que la solution, c’est peut-être ça.

Alors, plutôt gras, ou plutôt sucre ? Ligne en Ligne mène l’enquête.

 

Manger moins, ou manger mieux ?

Les études dans lesquelles on compare les régimes pauvres en gras et pauvres en glucides, on observe souvent que les personnes réduisant leur apport en glucide sont autorisées à manger jusqu’à satiété, tandis que les personnes limitant leur consommation de gras contrôleront le nombre de calories et les portions ingérées.

Malgré cela, et le résultat est surprenant probablement parce que jusqu’alors les régimes restrictifs en gras se faisaient la part belle, on observe que les personnes qui mangent moins de glucides consomment la même quantité de calories, voire moins que l’autre groupe étudié !

Ainsi, il y a un phénomène de perte de poids « automatique » : pas besoin de tout compter ni de contrôler ses portions en permanence, tant qu’on ne consomme que très peu de sucre. Perdre du poids sans faire d’effort, que demande le peuple ?

 

Le régime cétogène

 

Sucre vs. Gras : lequel me fait perdre le plus rapidement ?

Le passage à une alimentation pauvre en glucides entraîne de façon quasi systématique une perte de poids plus importante qu’une alimentation réduisant l’apport de gras. La différence peut aller de très peu à deux à trois fois plus de poids perdu : quelle qu’elle soit, la différence est toujours en la faveur du régime pauvre en sucre.

De plus, lorsque cette donnée a été étudiée lors des études comparant ces deux régimes, on note qu’une plus grande partie de la perte de gras se fait au niveau de la graisse abdominale dans le cas du régime pauvre en glucides.

Souvenez-vous ! La graisse abdominale est la plus dangereuse pour notre santé, car elle enrobe nos organes vitaux. Elle est fortement liée à des maladies comme le diabète et les maladies cardiaques.

Ainsi, là encore, les études montrent que le régime pauvre en glucides et plus efficace à la fois sur la perte de poids mais aussi sur la qualité de la perte de poids.

 

Dossier complet : perdre du ventre définitivement

 

Peu de graisses ou peu de sucres : lequel est le plus difficile ?

Les régimes pauvres en glucides sont plus restrictifs que les régimes pauvres en gras : ils ferment la porte à des groupes entiers d’aliments. Certaines personnes pensent ainsi qu’ils sont bien plus difficiles à tenir.

Eh bien les études disent le contraire ! De toutes les personnes ayant participé aux études comparatives menées, les participants réduisant leur apport en sucre sont plus nombreux à terminer leur régime sur les périodes d’études que ceux réduisant leur apport en gras.

 

Testez le coaching minceur

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !