Sport et handicap : surpasser ses limites physiques

mis à jour par le 02/10/2014
Sport et handicap

 

 

Nombreux sont ceux qui pensent, à tort que, l’handicap physique est une marque de faiblesse. En effet, les exploits que réussissent les personnes handicapées démontrent une volonté de fer et une incroyable force intérieure, notamment dans le domaine sportif. Pourtant, c’est un milieu où il est indispensable d’être en bonne santé. La question est de savoir comment les paraplégiques ont su s’imposer dans cette branche, jusqu’à aboutir à des jeux paralympiques.

 

Le moral au beau fixe

Dans la majorité des cas, le handicap physique ne survient pas à la naissance. Beaucoup de personnes sont devenues paraplégiques à la suite d’un grave accident. Chacun réagit différemment face à une situation pareille. Il leur faut souvent du temps pour se remettre émotionnellement. Au bout d’une longue thérapie, surmonter son handicap physique devient indispensable. L’objectif est de se prouver qu’une paralysie partielle ou totale ne signifie pas la fin du monde. Le sport représente l’ultime épreuve à réussir puisqu’il est possible de pratiquer la majorité des sports pratiqués par les personnes valides. Il y a également d’autres sports qui ont été spécialement inventés pour les handicapés tels que torball ou goalball. D’autres sports tombés en désuétude les intéressent également comme la goccia. C’est un jeu de pétanque où les participants se servent de balle en cuir.

Les entraînements incessants

De nombreux programmes sportifs sont destinés aux paraplégiques. Ceux-ci sont donnés autant dans le cadre d’une adaptation que celui d’un coaching moral. Les personnes handicapées ont besoin d’être entourées et surtout d’être encouragées dans les activités qu’elles choisissent. Les entraînements sont deux fois plus intenses que pour ceux d’une personne non handicapée, car les handicapés réapprennent à connaître leur force et leur faiblesse. Ils sont obligés de puiser la force nécessaire au plus profond d’eux-mêmes, le risque d’abandon étant très élevé. Les conditions d’entraînements sont également difficiles et il est important d’utiliser des équipements adéquats. S’armer de patience reste donc le seul mot d’ordre. Chaque séance de préparation est une étape qui mène vers la concrétisation d’un rêve.

 

La victoire tant attendue

Les échecs se succèdent les uns aux autres, mais ce n’est pas pour autant que les handicapés baissent les bras. Ils sont de beaux exemples en matière de persévérance et de volonté. À force de remonter sur selle après une chute, les efforts finissent toujours par payer. Bon nombre de paraplégiques participent aux jeux paralympiques ou à des compétitions du même ordre. La fierté et la joie se lisent dans leur regard lorsqu'ils montent sur le podium pour recevoir leurs médailles. Des récompenses bien méritées qui valent la reconnaissance de tous. C’est une victoire personnelle sur la vie, et cela met vraiment du baume au cœur, après toutes les souffrances endurées pendant des mois, voire des années.

Voir le côté positif de chaque situation permet de vivre en harmonie avec soi-même, comme le font d’innombrables paraplégiques. Ils démontrent sans cesse qu’il faut toujours continuer de se battre pour atteindre les objectifs fixés, quels que soient les obstacles. 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !