-->

Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Le régime Shelton

mis à jour par le 03/09/2013

 regime-shelton

Le régime Shelton, ancêtre des régimes dissociés

Le régime Shelton est un régime dissocié fondé sur la répartition des aliments en catégories alimentaires. Son créateur, Herbert Mc Golphin Shelton, est un naturopathe hygiéniste américain. Il a vécu au milieu du XXème siècle et a créé le concept d’hygiène naturelle. Le régime Shelton est un précurseur des régimes dissociés, notamment du célèbre régime Montignac .

En quoi consiste ce régime ? A qui s’adresse-t-il ? Est-il vraiment recommandé ? Ligne en Ligne vous dévoile les secrets de cette diète à but amaigrissant.

Le principe : 1 repas = 1 catégorie d’aliments

Pour concevoir le régime qui porte son nom, Shelton est parti de l’hypothèse que chaque aliment consommé isolément ne fait pas grossir. Il a divisé ainsi les aliments en différentes catégories pour différencier 3 repas distincts : au cours d’une même journée, on aura donc le droit à un repas de protéines, un autre de féculents et un dernier de fruits.

Ainsi, les repas doivent être consacrés à une seule catégorie alimentaire. Par exemple, il ne faut pas mélanger les produits acides (pain, céréales, viande, poisson…) avec ceux de type alcalin (fruits, légumes, laitages), au risque de prendre du poids.

Les 7 règles du régime

L’alimentation selon Shelton est régie selon 7 principes :

  • 1.    La règle des combinaisons : les légumes se combinent avec les protéines et les féculents, mais ces 2 derniers groupes ne s’associent pas ensemble. De même, les fruits se mangent séparément et les matières grasses sont à limiter car elles retardent la digestion.
  • 2.    La règle du temps : les repas doivent être obligatoirement espacés d’un certain nombre d’heures (2h ou 4h, en fonction de la catégorie d’aliments ingérés).
  • 3.    La règle des fruits : les fruits neutres doivent être consommés avec des fruits acides ou sucrés, à l’exception du citron qui se mange avec les protéines et du melon qui se consomme seul.
  • 4.    La règle des légumes : ils ne se mangent qu’avec les protéines et les féculents.
  • 5.    La règle du lait : le lait se boit seul. D’une manière générale, les produits laitiers sont déconseillés.
  • 6.    La règle des jus : les jus de fruits se combinent avec les fruits et ceux de légumes avec les protéines, les légumes et les féculents.
  • 7.    La règle des boissons : boire dès que l’on a soif et autant que nécessaire, c’est-à-dire un minimum de 1,5L d’eau par jour.

 

livre-recettes-gratuit

 

 

A qui s’adresse ce régime et est-il recommandé ?

Le régime Shelton est particulièrement adapté aux gros-mangeurs : en effet, les quantités ingérées sont relativement abondantes car les aliments privilégiés sont peu caloriques (fruits, légumes, viandes maigres). L’alimentation proposée est donc hypocalorique car elle est limitée en matières grasses et produits laitiers.

Concernant les avantages de cette diète, Shelton affirmait que :

  • elle apporterait d’avantage d’énergie
  • elle favoriserait la sensation de bien-être et de légèreté
  • elle permettrait d’éviter l’endormissement postprandial (après le repas)
  • elle préviendrait l’apparition de maladies cardiovasculaires. 

Cette diète hypocalorique permet également d’éviter gonflements et ballonnements au niveau digestif.


Cependant , toutes ces conclusions ne se basent sur aucun avis médical : ce régime ne possède donc ni l’appui ni la validation de la communauté scientifique. En outre, il peut entraîner de graves carences nutritionnelles en protéines, en vitamine B12 et en zinc ainsi qu’une augmentation du risque d’apparition d’ostéoporose chez l’adulte et un éventuel retard de croissance chez l’enfant.


Avis Ligne en Ligne

En résumé, nous ne vous encourageons pas à entamer le régime Shelton : il est bien trop compliqué et extrêmement strict ! En outre, ce régime ne propose pas d’éducation alimentaire logique et aboutit bien souvent à la reprise des kilos perdus (effet yo-yo).

Enfin, Shelton faisait fausse route en affirmant que la consommation simultanée de protéines, de glucides et de lipides au cours d’un même repas est mauvaise pour la santé. Les dernières études scientifiques démontrent même le contraire, car cela permettrait une meilleure action des différents éléments nutritifs.

Le mieux, selon nous, est donc d’opter pour un régime hypocalorique traditionnel sur une courte durée au cours duquel les activités physiques subsister, mais avec modération pour éviter une trop grande fatigue de l’organisme.

 

Sur le même thème, retrouvez notre menu régime express , pour perdre quelques kilos superflus très rapidement. 

Vous souhaitez être mis au courant des nouveaux articles ? Abonnez-vous à la newsletter


Les régimes minceurs proposés sont nombreux. Cliquez sur un régime pour en savoir plus. 

 

Retour à la liste des articles

Découvrez les articles de notre coach sportif

 

Manque motivation ? Découvrez les conseils de notre coach

 

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !