Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Les régimes miracle

mis à jour par le 25/07/2014

 regime-miracle

Régimes miracles : attention danger !

Ne vous laissez pas séduire par les régimes miracles. Certes, n’importe quelle diète draconienne est capable de vous faire perdre quelques kilos. Mais à quel prix ? Fatigue, monotonie gustative, carences sévères et déprime sont aussi à la clé. Sans parler de la reprise de poids inévitable, dès que l'on reprend une alimentation normale. Au hit parade de ces régimes « sauvages », citons les plus connus, à fuir absolument.

 

 La diète protéique (le régime Dukan par exemple)

Cette méthode choc consistant à ne manger quasiment que des protéines pose de nombreux problèmes. Tout d'abord du côté physiologique : déplorable pour les reins, l’organisme se retrouve en graves carences ce qui peut notamment entrainer perte de cheveux et grande fatigue. Ensuite ce régime n'est pas adapté à une vie sociale épanouie : que faire lorsque vous êtes invité chez des amis à diner ou que vous êtes au restaurant ? Quand au budget  lui aussi doit suivre. Enfin la reprise de poids est très rapide et souvent supérieure à ce que l’on a perdu lors du régime.
 

L’aliment unique (soupe au choux, ananas…)

Cette mode nous vient des Etats-Unis. Il est vrai que la monotonie dans l'alimentation va entrainer une réaction de dégout, on va beaucoup moins manger et la réduction calorique est importante. Cependant,  il est absolument exclu qu’un seul aliment puisse constituer la base d’un amaigrissement durable ! La variété, au contraire, apporte à l’organisme tout ce dont il a besoin. On sort de ce type de régime épuisé, carencé, voire déprimé et l’on reprend du poids aussitôt.
 

Le régime Atkins (appelé par les américains « passeport pour l’infarctus ») :

Il consiste à éliminer le sucre sous toutes ses formes (fruit, féculent…) Résultat : les lipides et les protéines, autorisés en quantité illimitée, ne peuvent être assimilés.  Le taux de cholestérol augmente et il y a des risques de maladies cardiovasculaires. Très vite des carences vitaminiques et minérales apparaissent et la reprise de poids à l'arrêt du régime est assurée.

 

 Le régime Mayo-Clinic

Très restrictif (environ 600 Kcal/j) et directif (menus à suivre à la lettre), ce régime reste pauvre en protéines, en vitamines et en calcium. Il débouche sur une grande fatigue, une perte d’eau et de muscles.
 

Le régime Scarsdale

Très proche du Mayo-Clinic, il promet une grande perte de poids en 14jours…grâce à un apport limité en Calorie (800 à 1000Kcal/j) Il n’est pas totalement déséquilibré mais affame l’organisme. Résultat : on craque à la première occasion, ruinant tous les efforts passés.
 

banniere-service premium 

 

Le repas unique

Jugé pratique pour certaines personnes mais complètement inadapté à la physiologie. Ce régime fatigue et expose à l’hypoglycémie. Mais avant tout ce régime n’est la plupart du temps pas efficace, car il a été démontré à maintes reprises que pour maigrir il est préférable de fractionner son alimentation. (En 3 à 4 prises).
 

Le jeûne

Indéniablement, il fait perdre du poids ! Mais l’effet rebond est immédiat et les conséquences sur l’organisme ne sont pas négligeables lorsque les cures sont répétées.
 
Les régimes dissociés (Shelton, Antoine) :
Leur principe : ne jamais consommer en même temps des aliments nécessitant des sécrétions digestives différents. Ainsi, chaque repas est composé d’un seul type ou groupe d’aliments (raisin, laitages, féculents, glucides…) L’organisme est rapidement dérouté et carencé en de nombreux nutriments.
 

Le régime Hollywood

Il se déroule en 3 étapes : fruits exotiques pour commencer (ananas, papaye…), puis réintroduction progressive des lipides et, enfin, des protéines. C’est clair : privé de protéines trop longtemps, les muscles fondent et la dénutrition guète.

 

 Le régime Victoria Principal

Il a fait fureur aux Etat Unis et a provoqué celle des diététiciens. Il consiste à faire 7 jours à 200/300 Kcal/j, puis un mois à 660 Kcal/j, puis de tenir un ryhtme de 1400Kcal/j jusqu'à la fin de ses jours. Donc un minimum de protéines et de produits laitiers, et un maximum de carences. Lui aussi aberrant, affamant et très dangereux.

 

Retour à la liste des articles

Découvrez les articles de notre coach sportif

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !