Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Le crudivorisme

mis à jour par le 03/09/2013

regime-crudivore

Le régime crudivore

Le crudivorisme favorise-t-il une bonne santé ?

Né il y a plus d’un siècle, le crudivorisme désigne un mode d’alimentation qui favorise la consommation d’éléments naturels non raffinés ou modifiés et bien souvent issus de l’agriculture biologique. L’idée de cette diète est en fait de promouvoir les aliments comportant un fort taux de nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.
En quoi consiste concrètement cette pratique ? Permet-elle de perdre du poids ? Est-elle recommandée ? Ligne en Ligne vous emmène manger cru…

Le crudivorisme : c’est quoi exactement ?

L’alimentation vivante se rattache à un mouvement beaucoup plus vaste qu’il n’y paraît et regroupe plusieurs familles :

  • Les granivores qui ne consomment que des graines,
  • Les frugivores qui consomment uniquement des fruits,
  • Les « instinctos » qui mangent les aliments tels quels, sans leur faire subir la moindre transformation,
  • Les liquidariens qui absorbent tout sous forme de jus,
  • Les « écolos alimentaires » qui consomment de tout cru.


L’objectif de ce régime alimentaire est triple. Il s’agit en premier lieu de favoriser l’élimination des déchets accumulés par l’organisme. Ensuite, le but est de prévenir ou guérir les symptômes de certaines maladies comme le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires… Enfin, le crudivorisme permettrait de vivre plus longtemps et en meilleure santé.

De quoi se compose l’alimentation vivante ?

Dans le cadre de ce régime alimentaire, tous les aliments sont consommés crus ou bien cuits à une température n’excédant pas 40°C. On ne mange par ailleurs presque que des produits issus du règne végétal : fruits, légumes, oléagineux, graines germées, céréales, algues…  

Ces aliments sont ainsi dits « vivants » puisqu’ils favorisent la vie tout en respectant les besoins du corps humain puisqu’ils contiennent des acides aminés, minéraux, vitamines… de bonne qualité.

A quoi ressemble une journée-type ?

Illustrons la théorie par un exemple pratique : une journée dans la peau d’un crudivoriste revient finalement à manger comme suit.

  • Pour le petit-déjeuner : du jus d’herbe de blé, des fruits frais, du lait d’amande aux figues et du pain de blé germé
  • Pour le déjeuner : des légumes lacto-fermentés, une salade de lentilles germées avec des noix de cajou et de l’avocat et du thé vert
  • Pour la collation de l’après-midi : des fruits frais et des graines de tournesol
  • Pour le dîner : une soupe crue aux carottes, une salade de quinoa germé et d’algues aromatisée à l’huile d’olive et une tisane.

 

 

Pour ou contre la cuisson des aliments ?

Les crudivoristes ont une position bien tranchée sur la question puisqu’ils prônent haut et fort que la cuisson détruit une bonne partie des oligo-éléments et vitamines présents dans les aliments, ce qui n’est pas tout à fait faux.

Il faut toutefois préciser que la chaleur rend comestibles certains aliments indigestes voire toxiques à l’état cru, comme la viande ou encore les céréales. Elle permet également de détruire certains allergènes et ouvre à une plus grande biodisponibilité des substances.

Ingérer des aliments crus demande donc beaucoup de précautions, notamment pour les individus souffrant de ballonnements, de selles molles ou de colites…

Avantages et inconvénients de la « crusine »

Si ce régime comporte certes une grande variété d’aliments riches en fibres alimentaires et en protéines contribuant à assurer la satiété, il peut cependant s’avérer vite monotone et difficile à suivre.

L’action combinée d’un apport calorique moindre et d’un temps de mastication long permet de perdre du poids rapidement. Néanmoins, nous ne vous conseillons pas de suivre ce régime trop longtemps : l’idée est d’adopter une alimentation vivante le temps d’une cure détox de 1 à 2 semaines.

Attention enfin puisque cette diète ne s’adresse pas aux enfants, ni aux adolescents ou encore aux femmes enceintes pour lesquels l’apport énergétique global doit être suffisamment important.

 

Sophie Daguenet, nutritionniste

 photo-sophie-daguenet

Pour retrouver l'ensemble des nutritionnistes partenaires de Ligne en ligne, visitez notre annuaire !

Retour à la liste des articles

 Découvrez les articles et exercices sportifs Ligne en Ligne 

 

 


   

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !