Quel sport olympique permet de brûler le plus de calories ?

mis à jour par le 19/11/2018
Jo 2016

A l'occasion des Jeux Olympiques de Rio, le site treated.comdécidé de calculer le nombre de calories que chaque épreuve olympique permet de dépenser et d’étudier les muscles sollicités. Quoi de mieux que cet évènement planétaire pour évoquer les bénéfices sur la santé de ces épreuves olympiques ? 

  • - Nous avons basé nos résultats sur des sessions de 30 minutes (pour un total de cinq séances par semaine et donc de 150 minutes d'exercice)
  • - Pour les 10 épreuves sportives arrivant en tête, nous avons aussi recherché l’équivalent alimentaire du nombre de calories brûlées
  • - La pratique régulière d'un sport permet de diminuer le risque de maladies cardio-vasculaires, de diabète, de problèmes articulaires ou osseux.

Le nombre de calories brûlées par activité dépend du poids de la personne. Nos résultats sont fondés sur un poids moyen de 70 kgs. Néanmoins, vous trouverez à la fin de l'article un tableau résumant la dépense énergétique par sport et par poids (de 50 à 108 kgs).

 

Quels sont les avantages dune pratique sportive ?

Les vertus d’une pratique sportive régulière et le plaisir qu’apporte le sport en général ne sont plus à prouver. Pratiquer un sport, seul, avec des amis ou en famille, encourage à nous dépasser et à relever certains défis dont on ne se sent parfois pas capable.

Ce sentiment de dépassement est d’autant plus intense lorsqu’on participe à un sport collectif. C’est aussi une motivation supplémentaire pour commencer ou se remettre régulièrement à une activité sportive. Il est en effet plus difficile d’annoncer à ses amis qu’on ne viendra pas s’entraîner avec eux que de renoncer à une séance de sport quand elle n’engage que nous.

S’il y a bien des personnes qui maîtrisent totalement ce qu’une pratique sportive inclut, ce sont les sportifs de haut niveau qui s’apprêtent à participer aux Jeux Olympiques de Rio.

Evidemment, les athlètes de haut niveau représentent l’élite de leur sport. Ils sont généralement en excellente santé et donnent l’illusion que le sport pratiqué est ‘facile’, alors que des années de pratique sont nécessaires avant d’arriver à un tel niveau.

Néanmoins, même sil est difficile datteindre le niveau de sportifs professionnels, la pratique dun sport olympique peut être une excellente idée pour perdre du poids ou tout simplement commencer ou reprendre une activité sportive.

 

Quelle activité sportive permet de brûler le plus de calories ?

Selon l’activité sportive choisie, les difficultés ne seront pas les mêmes. La natation et le cyclisme demandent de la rapidité, mais aussi de l’endurance. Le basket et les épreuves de gymnastique requièrent de l’agilité et de la technique, alors que le golf ou le tir imposent de la précision.

Brûler des calories est lun des premiers objectifs de toute activité sportive. Mais de manière générale, le sport est indispensable pour rester en bonne santé et diminuer le risque de diabète ou de maladies cardiovasculaires.

Selon le sport pratiqué, le nombre de calories dépensées évoluera de manière non négligeable. Vous pouvez donc consulter l’ensemble de nos résultats en consultant notre tableau à la fin de l’article.

 

Les épreuves sportives olympiques

Dans la mesure du possible, nous avons voulu donner une idée de la dépense énergétique produite lors d’une activité sportive, à un niveau de compétition.

Voici nos résultats pour l’ensemble des 28 épreuves olympiques. Nous avons notamment détaillé nos résultats pour les sports les plus pratiqués :

 

COURSE A PIED

Cela peut apparaître comme une surprise pour certains, mais la course à pied arrive au top de notre classement des calories brûlées par sport olympique pratiqué.

Une activité aussi simple que le jogging peut être particulièrement efficace pour brûler des calories. Bien sûr, la dépense calorique est intimement liée à l’intensité et au niveau de l’effort.

Ainsi, si vous courez à 23 kms/h, votre équivalent métabolique sera de 23. Usain Bolt, l’homme le plus rapide du monde, a réussi a atteindre une vitesse de 45 kms/h sur une distance de 100m. Evidemment, courir si vite relève de l’exploit et même un sprinteur tel qu’Usain Bolt ne peut pas tenir cet effort sur une distance plus longue.

Pour cette raison, nous avons préféré baser nos résultats sur l’épreuve du marathon. Généralement, les coureurs de marathon courent 6,5 minutes/1,60kms. C’est un rythme soutenu mais plus raisonnable que le sprint.

D’après le compendium des activités physiques, réalisé en 2011 et publié dans le Journal Officiel du Collège Américain de la Médecine du Sport, le marathon engendre un équivalent métabolique élevé de 13,3. Concrètement cela signifie qu’une personne de 70 kgs, courant pendant 30 minutes à la vitesse moyenne d’un marathon, brûlera 465 calories !

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, le jogging fait travailler beaucoup de muscles et pas uniquement les jambes. Les mollets, les ischio-jambiers, les quadriceps et les fessiers sont sollicités. Tout comme la partie centrale du corps ou les muscles du bras.

 

Dépense calorique course à pied

 

BOXE

La boxe arrive en deuxième position de notre classement. Encore une fois, selon l’intensité de votre exercice, le nombre de calories dépensées évoluera énormément. S’exercer à l’aide d’un punching-ball vous offre un équivalent métabolique de 5,5. Un entraînement de boxe vous apportera un équivalent métabolique de 7,8 et un combat sur le ring un équivalent de 12,8.

Les matchs de boxe se divisent en plusieurs rounds de trois minutes, il est donc plutôt improbable que vous puissiez produire l’intensité d’un combat de boxe sur une durée de 30 minutes. Mais si on se base sur l’équivalent métabolique qu’apporte un combat de boxe, le fait de boxer non stop pendant une demi heure permet de brûler 448 calories, l’équivalent dun double cheeseburger.

C’est cette intensité qui explique que le conditionnement physique est essentiel pour les boxeurs. C’est d’autant plus vrai pour les compétiteurs appartenant à la catégorie des poids faibles, dont la situation cardio-vasculaire doit être excellente et dont le corps doit être fortement musclé, avec peu de graisses. Ces conditions sont nécessaires pour leur permettre de conserver un haut niveau de dépense énergétique pendant l’effort.

Dailleurs, le saut à la corde, un exercice privilégié par les boxeurs, a un équivalent métabolique particulièrement élevé : entre 8,8 et 12,3 selon l’intensité des sauts. Ainsi, une personne pesant 70 kgs et sautant à une moyenne de 120-160 répétitions par minute brûlera presque autant de calories que si elle coure ou boxe à un niveau de 7 minutes/1,60 kms (430 kcal toutes les 30 minutes).

 

Dépense calorique boxe

 

KAYAK ET AVIRON

Les sports deau comme le canoë-kayak et laviron arrivent respectivement en troisième et quatrième positions. Pratiqué comme un hobby, le canoë-kayak est une activité qui ne produira pas une grande dépense énergétique. Ce n’est pas le cas si elle pratiquée en tant que sport.

Le kayak, en particulier, est une activité sportive qui requiert une certaine intensité, non pas uniquement au niveau des bras et des épaules mais pour l’ensemble du haut du corps dont la ceinture abdominale, les muscles pectoraux, obliques et du dos.

A une vitesse minimale 10 kms/heure, le kayak a un équivalent métabolique de 12,5. Ce qui signifie qu’une personne pesant 70 kgs brûlera 437 calories en 30 minutes d’exercices. C’est l’équivalent de deux verres de vin.

 

Dépense calorique kayak

 

Bien que la pratique d’aviron en compétition permet de brûler un peu moins d’énergie, l’équivalent métabolique produit par ce sport est néanmoins important. Ici, l’effort physique est partagé entre les différents coéquipiers et se situe au niveau du haut du corps, des bras ainsi que des quadriceps, de l’ischio-jambier et du mollet.

30 minutes d’exercices permet de dépenser 420 calories, ce qui revient à la consommation d’une portion de frites.

 

Dépense calorique aviron

 

CYCLISME

On ne peut pas comparer la pratique du vélo en tant que loisir avec celle du cyclisme de compétition. Roulez ‘très vite’, à une vitesse entre 26 et 31 kms/h offre un équivalent métabolique de 12. Nous nous sommes basés sur cette vitesse pour déterminer la dépense énergétique d’une pratique sportive du vélo.

Le fait de rouler à plus de 32kms/h sur un circuit en montée permet d’atteindre un équivalent métabolique de 15.

En plus de faire travailler les muscles du bas du corps (mollets, ischio-jambiers, quadriceps), le cyclisme est aussi un très bon sport pour muscler les muscles centraux, les fessiers et les hanches.

La bonne nouvelle, pour les coureurs de BMX, c’est que cette épreuve des JO est un excellent moyen pour muscler notre corps. La pratique de sauts et de rotations dans les airs sollicite une charge musculaire plus étendue au niveau des muscles centraux, obliques, des bras et des épaules, mais aussi des muscles du bas du corps.

 

Dépense calorique cyclisme

 

JUDO ET TAEKWONDO

Ces deux arts martiaux permettent de brûler le même nombre de calories. 30 minutes d’exercices pour une personne de 70kgs débouche sur 360 calories dépensées.

Néanmoins, bien que ces deux sports olympiques aient un équivalent métabolique identique, les muscles travaillés ne sont pas les mêmes. Le taekwondo offre une sollicitation rigoureuse des muscles centraux, du bas du dos, des jambes et des hanches. En plus de ces muscles, le judo fait travailler la partie supérieure du corps.

 

Dépense calorique judo

 

Dépense calorique taekwendo

 

FOOTBALL ET RUGBY

Les fans de rugby seront sûrement surpris de savoir que le football a un équivalent métabolique (10) supérieur à leur sport préféré (8,3). Une demi heure de football vous permettra de brûler 350 calories. A temps d’entraînement égal, un match de rugby entraîne une dépense énergétique de 290.

Mais si vous prenez en considération le fait que de nombreux de rugbymen pèsent plus de 70kgs (contrairement aux joueurs de football), le nombre de calories dépensées par les joueurs de rugby est plus important. Comme vous pouvez le voir sur notre tableau (à la fin de l'article), une personne pesant 100 kilos et jouant trente minutes brûlera 420 calories.

Ces deux sports requièrent de lendurance, mais aussi une capacité à accélérer sur de courtes distances. Lemplacement du joueur sur le terrain aura aussi des conséquences sur les parties du corps à muscler.

En football, les attaquants et ailiers sont généralement petits en taille, ils doivent être rapides et avoir de la force au niveau des muscles du bas du corps. Les milieux défensifs et les défenseurs devront appuyer leur jeu sur les épaules et la partie supérieure du corps afin de pouvoir tacler et reprendre la balle auprès de l’adversaire.

Bien sûr le rugby demande à chaque joueur sur le terrain d’avoir extrêmement de force dans les jambes et la partie supérieure du corps. Les ailiers doivent en outre être rapides.

 

Dépense calorique football

 

NATATION ET WATER POLO

Les coachs sportifs vantent régulièrement les bénéfices de la nage sur la santé cardio-vasculaire. La nage libre permet de faire travailler presque tous les muscles du corps, notamment lorsque le nageur alterne sa façon de nager.

 

Dépense calorique natation

 

Le water polo impose de brèves accélérations, ainsi qu’un travail important au niveau des épaules et des bras. Mais la règle qui consiste à interdire aux joueurs de toucher le fond de la piscine pendant qu’ils jouent, ajoute une pression supplémentaire sur la partie inférieure du corps. Même quand le jeu est arrêté, les joueurs continuent à marcher dans l’eau ce qui favorise la musculation des jambes et du centre du corps.

 

Dépense calorique water polo

 

Vous reprenez l'entraînement sportif ? Ne forcez pas et évoluez à votre rythme

Il est important de se rappeler que nos résultats sont basés sur une pratique sportive à un niveau de compétition. Lorsque vous commencez une nouvelle activité sportive, il est important de commencer de manière raisonnable, en suivant un programme relativement facile (si vous avez des problèmes de santé particuliers, veillez à consulter d’abord votre médecin pour qu’il vous propose un programme adapté).

Même si vous ne voyez pas les résultats immédiats, accrochez-vous pour ne pas arrêter. Le fait de pratiquer régulièrement une activité sportive vous apportera des bénéfices importants sur le long terme. Inclure le sport dans votre routine vous aidera à rester en bonne santé et pourquoi pas, réussir à avoir la même dépense énergétique que des athlètes de haut niveau.

 

Notes :

Méthodologie

Le nombre de calories dépensées dépend du niveau sportif et de la masse corporelle. Pour avoir une base concrète et fiable du nombre de calories brûlées lors de chaque activité sportive, nous nous sommes basés sur le Compendium des activités physiques, réalisé en 2011 et publié dans le Journal Officiel du Collège Américain de la Médecine du Sport.

Le Compendium est la référence la plus fiable pour donner, selon l’activité physique pratiquée, un équivalent métabolique (ou MET pour Metabolic Equivalent of Task).

Selon cette méthode, le nombre de calories brûlées par activité sportive est calculé de la manière suivante :

  • - Le poids en kilogrammes
  • - Multiplié par le nombre d'heures pratiquées
  • - Multiplié par l'équivalent métabolique

Prenons un exemple : l’équivalent métabolique pour une simulateur de ski est de 6,8. Ainsi, pour une personne pesant 70 kgs et utilisant une telle machine pendant 30 minutes, le nombre de calories brûlées sera de 238 kcal ((70x0,5) x 6,8).

  • Nos calculs sont fondés sur les résultats du COmpendium des activités physiques de 2011
  • Si possible, les niveaux de compétition ont été choisis d'après le Compendium des activités physique
  • Le saut d’obstacle a été choisi comme représentatif de l’épreuve équestre

Retrouvez l'article complet de Treated.com ici.

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !