Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Probiotiques et prébiotiques

écrit par le 10/02/2017
Yaourt ligneenligne

En cette période hivernale, les microbes s'en donnent à coeur joie pour mettre à mal notre système immunitaire. Il y a cependant moyen de rester en forme et rétablir la flore intestinale après la prise d'antibiotiques en associant vitamines et probiotiques jusqu'au retour du printemps. Zoom sur ces bactéries qui nous facilitent la vie.

 

La flore intestinale

Votre intestin est peuplé de milliards de bactéries qui forment ce qu'on appelle le microbiote intestinal au niveau du côlon. De tout le corps, c'est le microbiote intestinal qui contient le plus d'organismes vivants. Un grand nombre de ces micro-organismes contribuent autant à votre digestion qu'à votre forme physique générale et sont indispensables à votre bien-être.  Un déséquilibre de la flore peut entraîner des inflammations, provoquer une fatigue générale et engendrer à son tour un déséquilibre immunitaire ou neurologique.

 

L'impact des antibiotiques sur la flore intestinale

Les antibiotiques luttent contre la prolifération de certaines mauvaises bactéries. Tout en se faisant, ils s'attaquent également à une partie des bonnes bactéries et déséquilibrent ainsi la flore.

Une carence en vitamines et minéraux peut en résulter. Un simple verre de jus d'orange au petit-déjeuner ne sera pas suffisant, cette fois, pour y remédier. Le meilleur moyen ? Combiner à votre jus d'orange une bonne dose de probiotiques qui rétabliront la flore intestinale. Attention toutefois à ne pas abuser des jus de fruits ! Si vous êtes du genre à n'ouvrir qu'un oeil en préparant votre petit-déjeuner, voici un article pour ôter une tache de jus d'orange sur vos vêtements. 

 

La vérité sur les jus de fruits

 

Le rôle des probiotiques

Ces organismes vivants permettent une meilleure synthèse des vitamines contenues dans les aliments et une meilleure absorption des nutriments, offrant ainsi à votre corps la possibilité de profiter pleinement des bienfaits de chaque aliment ingéré en le décomposant en des parts si infimes qu'elles sont mieux digérables grâce aux enzymes qu'elles produisent. Les probiotiques renforcent le système immunitaire.

 

La prise de probiotiques

La prise de probiotiques peut se faire par voie de supplémentation en cure de plusieurs semaines.  Dans ce cas, préférez la prendre au milieu des repas, accompagnée d'aliments riches en prébiotiques et ne lésinez pas sur la vitamine C.

 

Les aliments riches en probiotiques

La prise de probiotiques peut aussi se faire naturellement en mettant au menu plus d'aliments chargés en probiotiques au quotidien.

Commencez par les laits fermentés si vous n'êtes pas intolérants au lactose.

Voici les autres sources de probiotiques présentes dans l'alimentation quotidienne :

  • - les yaourts à la grecque, au bifidus
  • - le lait ribot,
  • - le kefir
  • - le tempeh
  • - la choucroute, le kimchi
  • - le kimchee
  • - le kombucha
  • - le miso japonais
  • - la spiruline
  • - la chlorelle

 

Des probiotiques à la carte pour une flore unique

Les probiotiques contenus dans les suppléments sont aussi variés que nombreux pour couvrir un large éventail de micro-organismes.

Il faut savoir que chaque microbiote est unique. Votre flore intestinale ne possède que quelques souches communes avec celle de votre voisin. Votre corps et le sien ne réagiront donc pas de la même manière aux différents probiotiques. Il est donc important que vous soyez à l'écoute de votre corps et appreniez à identifier les aliments fermentés qui vous font le plus de bien.

 

L'importance des prébiotiques

Les prébiotiques sont des fibres, des sucres naturels telle l'inuline ou la cellulose, servant à nourrir les probiotiques au sein de votre intestin. Ils leur apportent de l'énergie pour leur permettre de croître. L'apport en prébiotiques, de par l'alimentation industrielle, est bien souvent insuffisante. Or, les prébiotiques consommés quotidiennement aideraient le corps à mieux faire face aux allergies. Plutôt que d'ingérer des quantités de plus en plus importantes de probiotiques pour lutter contre tout allergène, une consommation plus importante de prébiotiques permettrait aux probiotiques déjà présents dans l'intestin de se développer.

 

Les aliments riches en prébiotiques

Les aliments riches en prébiotiques contiennent naturellement beaucoup de fibres qui ne sont pas encore ou pas entièrement digérées à leur arrivée dans le petit intestin. Une fois dans le côlon, elles peuvent nourrir les probiotiques présents.

Parmi les aliments riches en prébiotiques se tiennent :

  • - les topinambours
  • - les poireaux
  • - les artichauts
  • - l'ail
  • - l'oignon
  • - le miel
  • - les bananes
  • - les pommes
  • - les oranges (au jus d'orange industriel, préférez croquer dans une orange pulpeuse et apprenez comment ôter une tache de jus d'orange ici).  

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !