On se met à la danse orientale !

écrit par le 19/11/2014
Fotolia 31345420 xs

 

Il y a une danse qui a un parfum d’exotisme oriental que beaucoup de femmes aimeraient pratiquer, c’est la danse orientale ! Apprenons à connaître cette danse ensemble.

 

Origine de la danse orientale, quelle est son histoire, d’où vient-elle ?

La danse orientale regroupe plusieurs danses folkloriques bien différentes les unes des autres. Ainsi, l’on trouvera le Sharqi, le Baladi, le Tsiffeteii grec et le Saïdi. Ces danses sont pratiquées dans l’Est du bassin méditerranéen, en Egypte et également en Asie. Il existe peu d’informations sur le sujet de la danse orientale, mais il semble qu’elle ait prit son essor au Xe siècle, en Egypte.

Les origines de la danse orientale remontent à d’anciens rites de fertilité, que l’on associe à la fois à l’ésotérisme et à la religion. Elle fût longtemps interdite, avant de revenir dans les années 30, faisant partie des comédies musicales égyptiennes.

 

Qu’est-ce que c’est exactement la danse orientale, et comment ça se danse ?

Elle comprend comme chacun sait des mouvements de bassin, mais elle ne se limite pas à cela. Elle va solliciter la souplesse et la tonicité d’autres parties du corps, telles que le ventre, les épaules, les mains, les bras, le buste et bien sûr le bassin.

On peut apparenter la danse orientale à un sport qui a des effets réellement positifs sur l’organisme.

Dans cet art, il y a des mouvements qui demandent une très grande souplesse au niveau du dos. Ceci dit, le plus gros de la danse demande des contractions musculaires qui font travailler toutes les parties du corps citées ci-dessus.

Comme toutes les danses réalisées en cours collectifs ou clubs, elle se pratique devant un miroir.

 

Quels sont les bénéfices de cette danse sur le corps ? Quelles zones sont travaillées lorsque l’on danse ?

La danse orientale est bénéfique sur de nombreux points tels que la souplesse des articulations. Elle fait aussi travailler les abdominaux. Elle va tonifier les cuisses et permet aussi d’entretenir le dos. On peut pratiquer à tout âge. Cependant, il faut respecter les limites physiques de chacun des danseurs afin que personne ne se blesse.

 

Dans quels endroits peut-on pratiquer la danse orientale, et quels sont les prix ?

Pour apprendre la danse orientale, il faut se diriger dans un club de danse orientale, là où l’on apprend les vraies techniques de danse. De plus en plus de clubs proposent ces cours, mais il faut faire quelques recherches pour trouver le club le plus proche de chez soi. Côté tarifs, le plus souvent, il est possible de prendre un forfait à l’année. On peut aussi effectuer des stages, plus courts par que l’on n’a pas nécessairement l’envie de s’engager sur une longue durée de plusieurs mois, voir sur une année. On peut trouver des cours (stages) à moins de 50 euros, et d’autres beaucoup plus chers.

 

Alors, laissez-vous séduire par cette danse à la fois très jolie à regarder, et utile pour muscler, sans s’en apercevoir, votre corps ! Et à vous le corps bien galbé des danseuses orientales !

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !