Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

On ne choisit pas son poids

mis à jour par le 27/06/2013

 

Pourquoi acceptons-nous plus facilement la couleur de nos yeux, cheveux et notre taille plutôt que notre poids ?

On s’obstine peu à faire des opérations barbares pour s’allonger les membres et mesurer quelques centimètres de plus et pourtant 70 % des femmes voire plus se sont, à un moment donné, soumises à un régime barbare, comme si le poids était une mesure maîtrisable.

Si autant de femmes ont souhaité à un moment donné maîtriser leur poids dans le but de le diminuer, c’est peut-être que les modèles de la société actuelle ne sont pas réalistes. Ceci mène donc à une insatisfaction corporelle permanente.

Certes, il est possible de diminuer son poids, si celui-ci est au-dessus de son poids de forme, mais vouloir descendre en dessous requiert de l’énergie et des stratégies pour lutter en permanence contre la faim. Tout ceci risque d’entraîner un stress qui, au final, donnera encore plus envie de manger. La restriction alimentaire est également difficilement réalisable sur le long terme. Elle entraîne bien souvent des troubles du comportement alimentaire (l’alimentation devient mentale et non orientée par la faim et la satiété). « Ce que je peux manger pour perdre du poids », « ce que je n’ai pas le droit de manger pour perdre du poids ».

Il y a 2 dimensions héréditaires qui sont malheureusement difficilement modifiables : la morphologie et ce que le corps brûle pour son fonctionnement (métabolisme de base). Il est donc impossible de modifier son poids de forme.

Regardez autour de vous, nous sommes toutes morphologiquement différentes et c’est normal car il y a une part héréditaire. Arrêtez-vous 10 minutes dans la rue, vous pourrez le constater.

Je conçois qu’il y a là une grande part d’injustice. On ne peut pas changer son poids de forme mais par contre il est possible de le retrouver si l'on est au-dessus. Comment? En régulant ses prises alimentaires sur sa faim et sa satiété.

Si le poids de forme ne convient pas, la marge de manœuvre que nous avons pour modifier sensiblement sa silhouette réside beaucoup plus dans le sport.

En transformant la masse grasse en masse maigre, vous affinez et augmentez votre métabolisme de base. Attention, pas de confusion, le poids ne risque pas de changer car le muscle pèse plus que le gras sur la balance. Il y a de forte chance par contre que vous le ressentiez au niveau de vos vêtements.

Le vrai secret est d’accepter sa morphologie à son poids de forme car la confiance en soi n’est pas une question de chiffre sur la balance. Vous devez bien connaître des filles pulpeuses autour de vous qui rayonnent et ont du succès. Ceci prouve bien qu’il n’est pas question de morphologie mais bien d’estime de soi. Elles ont accepté leur corps, ne se tracassent pas l’esprit à compter les calories, bref elles vivent pleinement chaque moment de vie !

Audrey Terel, diététicienne-nutritionniste

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !