Le choix de la minceur durable
Mot de passe oublié ?
Facebook magnet Twitter magnet Google plus magnet Youtube magnet
Déjà 1 394 879 inscrits
> S'inscrire gratuitement !
Girl left summer
Text right summer
Accueil / Dossiers / Nutrition / L'obésité et le surpoids chez l'enfant
Partagez cet article !

L'obésité et le surpoids chez l'enfant

 obesite-enfant

Mon enfant est trop gros !

Aujourd’hui, en France, près d’un enfant sur six est en surpoids : c’est deux fois plus qu’il y a dix ans et le taux d’obésité chez les jeunes générations continue à croître à un rythme de 2 % par an. Les causes de cette épidémies sont multiples : sédentarité encouragée par la télévision et les jeux vidéos, alimentation trop riche en sucres et en matières grasses, comportement alimentaire chaotique...

Sur un plan médical, le surpoids chez l’enfant entraîne des complications variées : troubles articulaires, problèmes dermatologiques (mycoses en particulier) ou encore une dégradation du sommeil, qui peut potentiellement engendrer des retards scolaires.  A ces difficultés, s’ajoute aussi une profonde souffrance psychologique, l’enfant en surpoids étant souvent l’objet de moqueries et parfois de rejet par le groupe.

On estime qu’environ les deux tiers des enfants obèses le resteront un fois adulte. Il est donc vital de prévenir ce problème le plus tôt possible. Ligne en Ligne vous rappelle quelques principes à respecter pour agir en douceur...

Construire le plan de bataille

  
  • Dépister le surpoids rapidement. Selon l’adage populaire, il est plus facile de prévenir que de guérir. Le meilleur moyen pour diagnostiquer un poids excessif est de consulter les courbes de corpulence que l’on trouve dans tous les carnets de santé depuis 1995. Sans dramatiser trop rapidement, il est important de consulter son médecin dès qu’un doute apparaît.
  • Impliquer l’ensemble de la famille. Les problèmes d’un enfant viennent souvent de mauvaises habitudes qui touchent toute la famille. Un enfant n’aura pas l’impression d’être puni si tout son entourage essaie de faire un effort.
  • Eviter les régimes restrictifs. Des études américaines ont montré que ces régimes peuvent avoir des conséquences dramatiques, notamment s’ils ne sont pas suivis dans le temps. Si un régime est nécessaire, il doit être supervisé par un médecin. Les produits sucrés ne sont pas à bannir totalement. Il faut apprendre l’enfant à les consommer en quantité raisonnable, et dans le cadre de repas.
  • Prendre en compte le comportement à la maison et à l’extérieur (cantine, nourrice, cours de récréations…).

 

 


Apprendre à se nourrir

  • Eduquer à la diversité alimentaire et au plaisir que l’on prend à manger sainement. Les goûts acquis pendant l’enfance tendent à influencer fortement le comportement alimentaire de l’adulte. Les bonnes habitudes se prennent donc dès l’enfance. Faire la cuisine avec les enfants est un bon moyen d’éducation.
  • Faire attention aux boissons sucrées, qui sont désastreuses en matière de surpoids. Le corps ne comptabilise pas en effet les calories apportées sous forme liquide. Résultat, on mange tout autant que si on buvait de l’eau et un excédent calorique est systématiquement créé. Les études sont formelle à ce sujet : les jus de fruit sont tout aussi néfastes que les sodas pour la prise de poids. Il faut préférer les fruits sous leur forme naturelle.
  • Décourager les grignotages. Si le goûter est souhaitable, les grignotages notamment de produits sucrés, sont fortement à déconseiller.
  • Se méfier des fausses allégations nutritionnelles des publicités. Certains produits, bourrés de sucres et de graisses, sont présentés comme sains parce qu’ils contiennent du lait. Lire les étiquettes est donc important. Il n’est pas inutile non plus d’aider l’enfant à décrypter les règles du marketing.

Encourager l’activité physique

  • Organiser l’activité physique de son enfant. Les plages de sport prévues dans le cadre scolaire ne suffisent pas. Un enfant doit consacrer du temps tous les jours à l’activité sportive.
  • Encadrer le temps passé devant la télévision ou les jeux vidéos. Sans tout interdire, il est important de poser des limites aux enfants.
  • Acheter des jeux qui poussent l’enfant à bouger tout en s’amusant : table de ping pong, raquettes, rollers…
  • Organiser des activités sportives en famille, comme des balades ou des sorties à la piscine.

Faire preuve de psychologie

  • Ne pas utiliser la nourriture comme récompense ou punition. Présenter un aliment comme récompense créera un lien émotionnel fort entre l’enfant et cet aliment. Priver un enfant pour le punir risque de créer chez lui une crainte de manquer, ce qui le poussera à manger en excès.
  • Montrer l’exemple en tant que parents. C’est le meilleur moyen de faire changer le comportement d’un enfant.
  • Manifester un soutien sans faille. Pour éviter un sentiment de désespoir chez l’enfant en surpoids, il est important de montrer qu’il existe des solutions au problème rencontré. L’enfant doit aussi et surtout comprendre qu’il est aimé quelle que soit son apparence. Il pourra ainsi se construire une solide estime de lui-même, ce qui est le fondement d’une vie réussie.

Découvrez notre article sur la cantine et vos enfants

Vous souhaitez être mis au courant des nouveaux articles ? Abonnez-vous à la newsletter

 

 

 

 

Date de publication : 19 mai 2013
Auteur :

Partagez cet article !

D'autres articles

A voir aussi sur Ligne en Ligne