Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Joyeuses fêtes de fin d'année

mis à jour par le 05/01/2016

  noel-sans-exces

Les conseils de notre nutritionniste pour passer les fêtes en toute sérénité.

Les fêtes de fin d’années approchent à grands pas ! Comme chaque année, l’appréhension des kilos se fait ressentir à cette période ! Comment réussir à passer des fêtes de Noël sans prendre un gramme ?

Est ce possible de se faire plaisir en évitant de prendre des kilos ? Notre nutritionniste, Delphine Daguenet, fait le point avec vous.


Les pièges qui font trop manger durant le temps des Fêtes

Commençons par 3 idées très importantes qui vous permettront d’éviter la catastrophe au moment des fêtes :

  •  La grosseur de l’assiette influence l’appétit. Plus le plat qu’on sert est grand, plus on mange. Il est tout à fait possible d’offrir des mets savoureux et satisfaisants à ses convives, sans les pousser à trop manger. Comment ? En réduisant la grosseur des plats et des assiettes, puis en servant des portions raisonnables.
  • Pendant les repas des Fêtes, jusqu’à 10 % de nos besoins caloriques quotidiens sont comblés avant même de se mettre à table, en grappillant ici et là dans les grignotines.
  • On a du mal à  s’arrêter même losqu’on est repu.  On est influencé par ce que l’on voit : s’il y en a encore dans l’assiette, on continue de manger.

 

Pas de diète auparavant

Avant toute chose, que tout cela soit bien clair, il faut arrêter de croire qu’il est bon de jeûner avant les fêtes, que cela est une bonne technique pour ne pas prendre de poids. Bien au contraire, c’est une grosse bêtise et sans doute la pire chose à faire. Plus on se restreint avant, plus le corps va stocker en conséquence lorsqu’il va recevoir à nouveau de la nourriture. On risque alors de voir la balance monter de façon vertigineuse ! En effet, en se mettant à la diète quelques jours avant, la faim et toute la tension accumulée nous fait nous jeter sur la nourriture le jour J, en commençant par les amuse-bouches, qui sont souvent les plus riches.

Pour passer de bonnes fêtes, commencer par ne pas redouter cet instant. Ça ne doit pas être un moment de stress, qui vous gâche le plaisir. Les jours précédant les repas copieux, il suffit de manger normalement, c’est à dire de tout, comme d’habitude. On ne diminue surtout pas les quantités.

On fait toujours attention après un excès, jamais avant. Si jamais vous sentez que vous avez fait un gros excès, dans ce cas là, les jours suivants, modérez votre consommation de matières grasses pendant quelques jours, optez poisson /légumes ou volaille/légumes. Laissez tomber le fromage pendant deux jours et manger potage et fruits le soir.

 

Quelques conseils pour passer de bonnes fêtes

Le premier mot d’ordre, c’est la quantité ! Soyez raisonnable mais mangez de tout. Goûtez à tout mais restez surtout dans des proportions correctes. C’est ça l’important. Ce conseil vous servira d’autant plus si vous êtes invité car ce ne sera pas vous qui allez choisir le menu !!! Et faites bien attention à la quantité de pain que vous mangez… on ne s’en rend pas toujours compte.

Les fêtes de fin d’années ne riment pas uniquement avec foie gras, saumon, dinde aux marrons….On peut tout à fait passer un agréable moment tout en très bien mangeant, que cela reste festif et en plus diététique ! Il faut penser à innover, tout en se faisant plaisir.

 

L’apéritif

Côté apéritif, troquez les rituels toasts contre des choses plus légères : œufs de caille, crevettes, brochettes ananas/crevettes légèrement tiédies, verrines crevettes /mangue/ basilic/ vinaigre balsamique/ sel/ poivre, des champignons de paris farcis au fromage blanc ciboulette…. Privilégiez les légumes et les crustacés.

 

L’alcool

Côté alcool, mieux vaut boire du champagne (90 kcal le verre) ou un verre de vin blanc (90 kcal le verre) plutôt que des apéritifs sucrés tel que le Muscat (200 kal le verre). On ne vous le dira jamais assez mais c’est d’autant plus vrai pour l’alcool : avec modération.

 

L’entrée

  • Pour l’entrée, vous pouvez opter pour un plateau de fruits de mer (tourteau, huître, crevettes, crevettes grises…), bien plus léger que le fois gras !!! Vous pouvez également choisir des saint Jacques (par exemple avec une fondue d’endives aux agrumes) ou des salades composées avec langoustines, saumon fumé (que l’on consommera avec du citron c’est mieux que le beurre), crevettes…Un gratin de fruits de mer peut être sympa aussi !
  • Si vous souhaitez quand même manger du foie gras, on ne peut pas vous le reprocher, mais restez raisonnable. Evitez de vous resservir, attention à la quantité de pain et rappeler vous que 1 portion individuelle de fois gras vous apporte environ 180 calories !! Encore un petite chose, les escargots : sachez seulement que l’escargot en soi à une valeur énergétique quasi nulle contrairement au beurre avec lequel il est cuisiné ! Comptez 20 kcal pour 6 escargots !

 

Le plat principal

  • Pour le plat principal, en général, on reste très dinde aux marrons. Ce qui pose problème surtout, ce n’est pas la dinde mais les marrons (750 cal pour 100 g). Très calorique, évitez-les et privilégiez des haricots verts par exemple.
  • Vous pouvez également opter pour du poisson comme de la lotte à l’armoricaine, tout aussi festif et tellement moins calorique (100 calories pour 100g) !! Ou pour un rôti de boeuf.
  • Pour l’accompagnement, faites bien légumes et féculents. Si vous avez un peu abusé sur le pain, ne prenez qu’une cuillère de féculent.
  • Pour ce repas, à la limite, évitez le fromage, surtout si vous en consommez toute l’année !! Ça évitera des calories en plus.

 

Le dessert

Voici l’heure du dessert ! Que serait Noël sans sa bûche ? Mais au lieu de choisir la bûche pâtissière (crème au beurre) optez pour la bûche glacée ou à la mousse de fruits, beaucoup moins riches, toutes aussi bonnes et plus digestes.


sophie-daguenetJ’espère que mes conseils vous seront utiles.

Bonne dégustation et bonnes fêtes de fin d’année.

Sophie Daguenet, diététienne diplômée

 

Vous souhaitez être mis au courant des nouveaux articles ? Abonnez-vous à la newsletter

Retour à la liste des articles

Découvrez les articles de notre coach sportif

 

Peur de grossir avant les fêtes ? Découvrez les conseils de notre coach

 

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !