-->

Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

La musicothérapie

mis à jour par le 03/09/2013

 musicotherapie

La musicothérapie pour soigner vos maux

La musicothérapie est l’une des composantes de l’art-thérapie. Cette technique consiste à utiliser la musique à des fins thérapeutiques en vue de rétablir, maintenir ou améliorer la santé mentale, physique et émotionnelle d’un individu. En quoi consiste-t-elle concrètement ? A qui s’adresse-t-elle ? Quelles sont les applications thérapeutiques de la musicothérapie ? Ligne en Ligne vous donne le « la ».

La musique : un art ancestral

La musique existe depuis toujours mais ce n’est qu’en 1811 que le médecin et compositeur Pierre Lichtenthal découvrit son influence sur le corps humain. Un siècle plus tard, les scientifiques commencent seulement à s’intéresser à cette découverte en étudiant les émotions musicales et les propriétés curatives de cet art.

La musique devient alors un outil de guérison et son pouvoir mythique assure une fonction d’intermédiaire entre les hommes et les dieux.

Et si la musique adoucissait vraiment les mœurs ?

Malgré toutes les différences ethniques, culturelles et temporelles, la musique est un fabuleux outil qui semble toucher les gens au plus profond d’eux-mêmes et cette sensibilité commune est une merveilleuse voie vers la guérison.

La musicothérapie possède ainsi tout un nombre d’applications thérapeutiques :

  • Elle contribue à améliorer l’humeur et à réduire l’anxiété,
  • Elle participe au soulagement de la douleur,
  • Elle peut aider certaines personnes à sortir de leur isolement,
  • Elle permet de soulager certains symptômes de l’autisme (coordination des mouvements, compréhension, attention…),
  • Elle améliore le sommeil  en facilitant l’endormissement et en diminuant le nombre de réveils nocturnes…


Cette liste est bien évidemment non exhaustive et si la musique ne guérit pas tous les troubles, il est évident qu’elle les apaise grandement.

 

 

 

Des risques faibles mais présents !

Les risques et contre-indications à la pratique de la musicothérapie sont quasi-inexistants. Cependant, il est possible que certains patients, lorsqu’ils sont exposés à de la musique forte (comme du « hard rock » ou du « heavy métal »), développent des comportements agressifs et se retrouvent dans un état d’excitation non-désiré.

Le type de musique ainsi que le volume sonore doivent donc être adaptés au sujet, afin que la musique devienne un véritable outil thérapeutique.

De la théorie… à la pratique !

Dans le domaine de la musicothérapie, les charlatans sont nombreux. En effet, comme le nom n’est pas protégé, n’importe qui peut s’autoproclamer musicothérapeute. Pou préserver le public et assurer l’intégrité de la fonction, certaines associations ont donc établi des normes de pratique et de formation.

Si les musicothérapeutes ne courent pas les rues, nul de besoin de jouer à « Où est Charlie ? » pour les trouver puisqu’ils exercent à peu près tous dans les mêmes établissements : écoles, hôpitaux, résidences pour personnes âgées, centres de rééducation fonctionnelle, milieux correctionnels…


Sur ce, laissez-vous finalement guider par la musique pour vous soigner !

 

 

Retour à la liste des articles

Découvrez les articles et exercices sportifs Ligne en Ligne 

 

livre-recettes-gratuit

 

 

 
 
 
 

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !