Méditer pour mieux manger

mis à jour par le 29/01/2019
Mediter pour mieux manger

La méditation est connue pour ses nombreux bienfaits sur l’esprit et le mental, mais saviez-vous qu’elle peut également vous aider à être mieux dans votre corps et dans votre assiette ? Méditer c’est en effet renforcer sa conscience sur l’essentiel de notre personne et du monde qui nous entoure, se libérer des tensions et des oppressions du quotidien et se débarrasser de ce qui nous parasite. Vous pouvez faire de courtes séances de méditation quotidiennes à la maison, et sachant comment ranger votre chambre pour un faire un lieu propice à cette pratique par exemple, ou suivre des cours plus intenses et en groupe une fois par semaine. Voici comment la méditation peut vous aider à mieux manger.

 

Conscience, reconnaissance, et attention

Le principe de base de la méditation et de prendre conscience de l’importance intrinsèque de ce qui nous entoure et de qui nous sommes. Prendre conscience que les choses sont ou arrivent d’une telle façon et reconnaître leur état. Il en va de même pour la manière dont vous mangez. Grâce à des petites pauses méditatives quotidiennes, portez votre attention sur comment et pourquoi vous mangez tels aliments, de telle façon, dans de telles circonstances. Ces pauses méditatives peuvent durer de 5 à 10 minutes, en respiration réfléchie, lors desquelles vous essayerez de vous détacher de ce qui vous entoure et de porter votre attention sur votre alimentation. Ces pauses peuvent se faire quand cela vous convient, voire même juste avant et juste après avoir pris votre repas.

 

Manger en pleine conscience

 

Intention et association : éviter les sautes de repas et les grignotages

Afin d’éviter ces moments de mal-bouffe qui auront des effets négatifs sur votre ligne et sur votre conscience, reconnaître quand, comment et pourquoi vous mangez de cette façon est essentiel.

Lors des moments de méditation, portez votre attention sur la manière dont vous mangez et pourquoi. Si vous mangez toujours sur le pouce, si vous grignotez, si vous zappez le petit-déjeuner ou un autre repas et que vous vous rattrapez le soir par un repas surdimensionné et mal équilibré, la méditation vous permettra de reconnaître l’intention qui se cache derrière ces actions. Cela peut être afin de gagner du temps le matin, ou parce que votre estomac est barbouillé au lever, parce que vous essayez de perdre de poids mais que vous ne tenez plus à la fin de la journée, parce que votre travail vous stresse et vous empêche de prendre le temps de manger assis et calmement…

Il est important de connaître ces intentions et de reconnaître qu’elles vous font du tort. Lors de votre méditation, identifiez également ce à quoi vous associez votre nourriture et votre alimentation : récompense (pour une journée chargée et fatigante), peur de prendre du poids, plaisir, perte de temps, etc. Afin de retrouver une alimentation saine et équilibrée, il vous faudra petit à petit redonner à votre alimentation sa juste valeur. Manger n’est pas qu’une simple activité dans votre journée que vous pouvez malmener, c’est la base même de votre bien-être, de votre santé, de votre bonheur et de votre productivité.

 

La juste valeur de votre alimentation

Manger c’est avant tout prendre soin de son corps et de son esprit, en leur donnant les nutriments nécessaires à leur bien-être et leur bon fonctionnement. Corps et esprit, comme le savaient si bien les Romains, fonctionnent en symbiose.

Un corps recevant les vitamines, les nutriments et le carburant dont il a besoin rendra votre mental optimal et vos humeurs plus constantes et plus positives. Les pauses méditatives vous permettrons de reconnaître votre assiette comme un plein d’énergie et de bons nutriments qui permettrons à votre estomac, votre cœur, vos reins, votre foie, vos muscles, votre peau de fonctionner de façon optimale et votre cerveau profitera également d’une nourriture physique et spirituelle essentielles.

 

Mens sana in corpore sano, l’un ne va pas sans l’autre ! Prendre le temps de manger avec conscience et attention, et si possible au calme et en ne faisant rien d’autre qui vous distrairait, votre corps et votre esprit ne s’en porteront que mieux. Une fois que vous avez décidé comment ranger votre chambre pour en faire votre espace de méditation, appliquez-vous à ces petites pauses méditatives deux à trois fois par jour pour une efficacité optimale. Et souvenez-vous, il s’agit de vous faire du bien au corps et à l’esprit, pas de vous culpabiliser ! 

 

A propos de Fanny, l'auteur : Je suis une yogi passionnée et dingue de nourriture. Quand je ne jongle pas entre ma passion pour l’écriture et mes désirs de voyage, je travaille comme traductrice et je cuisine sans cesse, essayant les produits du marché que je trouve les plus intrigants.

 

testez le coaching minceur

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !