Manger mieux pour manger moins

mis à jour par le 07/10/2014
Manger mieux pour manger moins

 

Inutile de s’astreindre à un régime de famine pour maigrir. La meilleure méthode pour manger équilibré: suivre quelques règles simples et prendre de bonnes habitudes alimentaires, comme manger mieux afin d’éviter les fringales. Le point avec Ligne en Ligne.



Eviter de sauter un repas pour de mauvaises raisons


L’une des premières règles fondamentales pour une alimentation équilibrée est d'éviter de sauter un repas sous prétexte de vouloir maigrir. Cette technique ne sert à rien, car non seulement elle ne permet pas de perdre du poids et de plus, lorsque la faim se manifeste après, vous pouvez être tenté(e) de manger bien plus qu'il ne faut pour compenser. Chacun des trois repas de la journée a son importance et son rôle.

La seule raison pour laquelle vous avez le droit de sauter un repas est tout simplement que vous n'avez pas faim.



Les indispensables d’un repas équilibré


Le petit déjeuner est un repas essentiel pour notre organisme : il a une incidence sur le reste de la journée. Il doit vous rassasier et vous éviter d’avoir faim jusqu’au déjeuner. Dans l’idéal, il doit être composé d’un laitage, de céréales, d’un fruit et d’une boisson pour faire le plein de vitamines, d’énergie et d’hydratation. On dit bien "idéal" car si vous n'avez pas assez faim pour tout manger, il ne faut pas vous forcer sous prétexte de vouloir manger équilibré.


Le déjeuner et le dîner équilibré idéalement sont composés à la fois de légumes, de crudités et de fruits, mais aussi de féculents, de laitages et de protéines (viande, poisson, œuf) pour apporter un effet de satiété.

Une collation peut être prise en cas de petit creux entre les repas. On essayera de s'orienter vers une collation saine (fruit, yaourt, tranche de pains, carrés de chocolat). Sans pour autant se priver de petits plaisir de temps en temps.

 

 


Prendre son temps


« Manger mieux pour manger moins » c’est aussi prendre son temps. Plus on mange lentement, plus on parvient à une sensation de satiété qui permet, justement, de manger moins. Alors, installez-vous confortablement à une table et mastiquez de petites bouchées tranquillement, en prenant conscience de chaque geste.

En effet, ce n’est pas l’estomac mais le cerveau qui va indiquer au corps qu’il est rassasié, il faut donc lui laisser le temps d’analyser la situation (environ quinze à trente minutes), ce qu’il ne peut pas faire quand nous avalons notre repas en cinq minutes !



N’interdire aucun aliment


Il ne faut surtout pas faire l’impasse sur une catégorie d’aliments, au risque d’avoir des carences et des manques. Le corps ira alors chercher le manque d’alimentation ou d’énergie de la plus mauvaise façon, souvent sous forme de grignotages ou de compulsions alimentaires. La boisson est également très importante. L’eau est un allié idéal pour manger moins, car elle coupe l’appétit et n’apporte pas de calories. Vous pouvez également consulter notre article sur les coupes-faim naturel.



Les pièges à éviter


Il existe de faux amis qui peuvent donner des effets contraires à ceux attendus, par exemple les produits allégés ou light  qui sont à contrôler, car ils ne sont pas dénués de sucres et de graisses alors que l’on a souvent tendance à en consommer davantage, en toute bonne conscience.

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !