-->

Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Maigrir vite

mis à jour par le 03/12/2014
Maigrir vite

 

Lorsque l'on commence un régime et que l'on cherche à maigrir, on cherche généralement à perdre ces kilos rapidement ! Maigrir vite est motivant grâce aux résultats immédiats que l'on obtient, que ce soit pour être belle à la plage, pouvoir remettre son jean fétiche ou sa petite robe pour une grande occasion … Une perte de poids rapide permet d’obtenir l’amincissement désiré sur le court terme, mais qu’en est-il sur le long terme ?

Quels sont également les effets sur l’organisme d’un régime restrictif et de la perte de poids rapide qu’il engendre ?

 

 Une perte de poids rapide a pour effet d’épuiser considérablement l’organisme, qui va chercher à économiser un maximum d’énergie. Afin de se procurer l’énergie nécessaire, il va puiser dans les réserves de graisse, de muscles, voire dans les organes vitaux. Or dans l’organisme ce sont les muscles qui consomment proportionnellement le plus d’énergie, même lorsqu'ils sont au repos. En diminuant sa masse musculaire, on diminue donc considérablement son métabolisme de base.

 

Lorsque l'on maigrit vite, les muscles n’ont pas le temps de se régénérer et un amaigrissement rapide provoque donc une fonte musculaire. Certains muscles comme le cœur sont d’une importance capitale pour l’organisme et peuvent être altérée de manière irréversible. Il en va de même pour d’autres organes comme le foie et les reins qui peuvent subir d’importants dommage, ils n’ont pas le temps ni la capacité de s’adapter à de telles modifications.

 

Le métabolisme de base ayant considérablement diminué, on a donc besoin de moins d’énergie. Pour perdre du poids il faut donc encore diminuer les rations. Et si on se remet à manger comme avant on reprend rapidement le poids perdu car l’organisme a pour réflexe de stocker un maximum. Kilos vite perdus, kilos vite repris !

De plus la reprise de poids se fait principalement sous forme de graisse et non pas de muscle, à moins de faire suffisamment activité physique nécessaire. Donc au final on se retrouve avec plus de masse grasse qu’avant le régime, et avec une tendance plus forte à stocker. Sans compter les multiples déficits nutritionnels qu’un régime rapide peut déclencher.

 

  Maigrir vite a aussi d’importantes conséquences sur le comportement alimentaire. Afin de perdre du poids rapidement, il faut faire un régime très restrictif et frustrant. On peut tenir un certain temps, d’autant plus que l'on est motivé par la perte de poids rapide. Mais lorsque le poids commence à stagner et que les privations se font cruellement sentir, on a alors tendance à "craquer" sur les aliments que l’on s’est interdit et à en consommer beaucoup plus qu’avant le régime. Le craquage est en général inversement proportionnel aux privations que l’on s’est imposées, et ses effets sont désastreux pour la ligne à cause des phénomènes expliqués dans le paragraphe précédent. Cela peut provoquer des troubles du comportement alimentaire.

Maigrir vite est donc un mauvais calcul si l’on cherche à obtenir une perte de poids durable. Un amaigrissement moins rapide  permettra de mieux préserver la masse musculaire et d’apporter à l’organisme les nutriments et les micronutriments nécessaires. Un régime qui n’est pas trop restrictif sera plus facile à suivre et présentera beaucoup moins de risque d’effet yoyo et de craquages.

Non restrictif signifie manger en fonction de ses besoins énergétiques pour retrouver son poids de forme. En d’autres termes, savoir reconnaître et respecter ses sensations de faim et de rassasiement.

En résumé, maigrir vite est dangereux et c'est le meilleur moyen pour vite regrossir ; ne l’oublions pas non plus, le corps n’est pas maîtrisable à l’infini...

 

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !