Maigrir sous hypnose

mis à jour par le 27/10/2014
Maigrir sous hypnose

L’hypnose est de plus en plus recommandée pour traiter des stress ou des traumas profonds. Mais, attention, il ne s’agit pas là de l’hypnose comme on la donne en spectacle dans de nombreuses émissions télévisées. Il s’agit de l’hypnose ericksonienne, telle que l’emploient notamment certains spécialistes pour aider leurs patients dans leur démarche d’amaigrissement.

 

1. Qu’est-ce que l’hypnose ericksonienne ?

L’hypnose ericksonienne est pratiquée par des psychologues longuement formés pour cela et, à ce titre, reconnus par l’Institut Français d’Hypnose. Elle fait entrer l’individu dans un état de conscience modifié grâce auquel il communique plus librement avec le thérapeute qu’au cours d’une séance traditionnelle. Le praticien, loin de lui donner des ordres, l’amène à sonder les tréfonds de ses souvenirs et de ses émotions à la recherche des déclencheurs du comportement à corriger. Une fois le processus de thérapie bien installé, il l’amène à découvrir quel est le meilleur comportement de substitution à adopter.

Une thérapie par l’hypnose nécessite un minimum de dix à quinze séances, à raison de 60 € en moyenne par séance. Ces actes ne sont pas remboursés par la sécurité sociale, sauf dans les cas, assez rares, où ils sont réalisés par des médecins.

 

 

2. L'hypnose ericksonienne dans la démarche d’amaigrissement

L’hypnose ericksonienne rapportée à la démarche d’amaigrissement ne permet pas de perdre du poids d’un coup de baguette magique, mais d’asseoir le processus de guérison. Elle aide la personne à identifier pourquoi elle a toujours faim, pourquoi elle commet des entorses de plus en plus violentes à la ligne de conduite qu’elle s’est fixée, pourquoi elle ne parvient pas à se nourrir sainement.

Elle l’aide, par ailleurs, à regagner la confiance en soi et l’estime de soi, indissociables de la reconstruction de l’image de soi et de la prise d’autonomie par rapport à la nourriture. Ainsi est-il plus aisé de retrouver la motivation pour suivre son régime et son programme d’entraînement physique. Ainsi est-il plus rapide d’instaurer un rapport normal avec l’alimentation. Ainsi est-il plus facile de pérenniser les comportements palliatifs à ceux qui étaient jusque-là néfastes : se faire plaisir par l’intermédiaire d’une balade plutôt que d’un gâteau, s’alimenter à des heures régulières en compagnie de gens agréables plutôt qu’en solitaire devant la télévision, remplacer les envies compulsives de combler le vide par du sport, du yoga, de la peinture, de la photographie, qu’importe, du moment que le cerveau parvienne à changer la réponse qu’il donnait jusque-là au stimulus responsable de l’envie de manger.

Enfin, la thérapie par l’hypnose ancre les croyances positives : grâce à elle, l’individu apprend (ou réapprend) vite à s’aimer : j’ai des qualités à mettre en valeur, je mérite d’offrir à mon corps une meilleur hygiène de vie, il me faut prendre soin de ma santé et de mon apparence physique.

 

 

L’hypnose une solution à envisager

Somme toute, maigrir par hypnose est à la portée de tous, à condition de ne pas compter que sur cette seule solution pour mettre en place le changement. En effet, elle n’est qu’un levier propre à maintenir tous les autres en fonctionnement – et pas le moindre des leviers puisque directement lié à l’activité subconsciente. L’investissement financier que représentent une quinzaine de séances vaut vraiment la peine quand il est question de rééquilibrer certaines forces de manière durable.

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !