Lutter contre les allergies au printemps

mis à jour par le 28/04/2017
R%c3%a9duire les allergies

Aaaaaah, le printemps… Quelle belle saison ! Les oiseaux pépient, les jours s’allongent, l’air s’emplit de délicates effluves de merguez grillées, mêlées aux parfums des fleurs qui éclosent.

Si seulement vous pouviez profiter de tout ça !

Oui, parce que vous, du printemps, vous ne retenez pas grand-chose : l’odeur des merguez a du mal à se frayer un passage dans votre nez encombré de mucus et vous ne distinguez du soleil et des fleurs que des masses floues, brouillées par vos larmes, quand vous n’éternuez pas 7 fois de suite sous le regard apitoyé de vos amis. « La vache, sept fois d’affilé ! Mais comment tu fais pour respirer ? ». J’ouvre la bouche, avalant au passage quelques mouches qui batifolent.

Saviez-vous qu’il existe des gestes tout simples pour limiter les réactions allergiques dues au pollen ? Et ces gestes simples, ils se passent dans votre assiette.

Ligne en Ligne vous dit tout !

 

L’allergie, c’est quoi ?

Les allergènes sont présents dans tout notre environnement. Ce sont tout simplement des corps étrangers à l’organisme. La plupart des gens les tolèrent. Mais certaines personnes plus sensibles ont une réaction excessive : le système immunitaire s’emballe et déclenche tous les symptômes d’un rhume pour éliminer ces intrus. C’est une allergie.

 

Pour combattre le rhume des foins, on réduit le sucre

Si les aliments sucrés et gras sont souvent légion dans notre alimentation hivernale pour combattre le froid et la morosité, ils ne nous aident pas du tout à préparer notre corps à réagir à l’environnement printanier.

Pour préparer notre système immunitaire aux attaques de pollen, il faut maintenir un équilibre dans les bactéries et les levures présentes dans nos intestins. Or une alimentation trop sucrée ou trop grasse provoque un déséquilibre dans ses bactéries.

C’est donc le moment de réduire progressivement vos apports en sucre, ce que ne contredira pas votre ligne, afin de consolider votre système immunitaire et de limiter la réponse allergique de votre organisme.

 

On diminue les apports en lait pour limiter la production de mucus

Les produits laitiers sont connus pour épaissir le mucus, rendant les écoulements naseaux insupportables.

Essayez donc de réduire dès à présent vos apports en produits laitiers, ou bien concentrez-vous sur des produits comme les yaourts ou le kefir (boisson à base de lait fermenté), car, issus de la fermentation, ils seront assimilés plus facilement par l’organisme et permettront d’atténuer la réponse immunitaire face aux allergènes.

 

La pomme contre l’allergie printanière

Les pommes contiennent de la quercétine, un flavonoïde connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et antihistaminiques. La quercétine permet de diminuer le taux d’interleukine 6, qui, pour faire simple, est en partie responsable du dysfonctionnement immunitaire provocant les allergies.

Une fois de plus, la pomme nous prouve tous ces bienfaits tout au long de l’année.

 

L’ail, ce génie

A première vue, envisager de croquer dans une gousse d’ail donne autant envie que de prendre un bain de maroilles conservé au soleil.

Cependant, l’ail est excellent pour booster le système immunitaire et ainsi réduire la réaction allergique du printemps. Alors accrochez-vous à votre brosse à dent, c’est le moment de passer à la consommation quotidienne d’ail cru. Vous pouvez par exemple en extraire le jus et le répandre sur votre plat du jour, ou bien presser une gousse dans une cuillère à soupe, le recouvrir de miel ou de sirop d’érable et avaler ça tout rond.

Courage, ce n’est qu’un mauvais moment à passer.

A moins de vous appeler Dracula, auquel cas on vous conseille de vous contenter des pommes.

 

On essaye les poissons gras pour renforcer le système immunitaire

Les omégas 3 sont d’excellents alliés contre les allergies. Ils participent à réduire les inflammations et la réponse immunitaire de l’organisme face aux attaques inconnues, permettant de réduire sensiblement le taux d’histamine, principale responsable des allergies.

Alors n’hésitez pas, 2 ou 3 fois par semaine, à vous régaler avec du saumon, du thon, des anchois et tous les poissons gras riches en omégas 3.

 

Profitez désormais du printemps comme il se doit !

 

 

Et si vous souhaitez découvrir plus de conseils et astuces pour mincir, ou bien être accompagné(e) pour perdre du poids grâce au suivi personnalisé d’une diététicienne, découvrez le Coaching Minceur Expert de Ligne en Ligne. Vous aurez accès à de nombreuses recettes délicieusement minceur, des menus et des listes de courses hebdomadaires, et vous bénéficierez d’un contact direct avec une professionnelle de la minceur pour vous accompagner, pas à pas, sur la route de la ligne.

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !