-->

Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

La liposuccion

mis à jour par le 17/04/2015

 liposuccion

Pour ou contre la liposuccion

La liposuccion, ou lipoaspiration, est l’opération de chirurgie esthétique la plus pratiquée au monde. Elle permet un remodelage de la silhouette (visage, fesses, cuisses, hanches…) par l’aspiration des amas graisseux rebelles et profonds (type cellulite) résistants aux régimes amincissants. A qui s’adresse la liposuccion ? Quels sont les risques et complications ? Comment se déroule l’intervention ? Existe-t-il des méthodes alternatives ? L’équipe de Ligne en Ligne répond une fois de plus à toutes vos questions !
 

La liposuccion en pratique

La lipoaspiration est une intervention de chirurgie esthétique destinée aux hommes comme aux femmes, même si ces dernières sont en moyenne 4 fois plus nombreuses à y avoir recours.

Elle peut se pratiquer à n’importe quel âge à partir de 18 ans, mais les résultats sont davantage visibles sur les patients relativement jeunes car ils disposent d’une peau tonique et élastique qui va se retendre immédiatement une fois l’excès de graisse enlevé. Chez les personnes âgées, le bilan esthétique est moins évident.

Notons par ailleurs que la liposuccion ne permet nullement de maigrir : elle se contente d’enlever les cellules graisseuses localisées et qui résistent à tous types de régime ou de sport. Elle n’est ainsi pas indiquée dans les cas d’embonpoint généralisé ou d’obésité. Le mieux est donc de disposer d’un poids stable et normal au moment de l’intervention.
 

Comment se déroule l’opération ?

La technique moderne de la liposuccion a été inventée par un gynécologue français en 1977. Il s’agit d’une intervention chirurgicale à ne pas prendre à la légère : l’acte doit être réfléchi et encadré.

Une visite médicale préalable est obligatoire, au cours de laquelle le médecin va étudier les motivations du patient, ainsi que son état de santé général et ses antécédents médicaux. La personne dispose ensuite d’un délai minimum légal de 15 jours de réflexion durant lesquels elle a la possibilité de se rétracter.

L’opération en elle-même se déroule en 2 temps. On anesthésie d’abord le patient (de manière générale, locale ou péridurale), puis on traite la zone concernée par liposuccion. Cette intervention peut durer de 30 minutes à 3 heures selon l’endroit à manipuler.

 

Contre-indications, risques et complications

Il existe très peu de contre-indication à la liposuccion, si ce n’est quelques cas de maladies spécifiques (type diabète, leucémie ou hypertension) ou de cas particuliers (tels que la grossesse, l’obésité, la pilule contraceptive…).

Par ailleurs, les complications sont rares mais tout à fait possible, du fait de l’anesthésie ou de l’opération en elle-même. Les problèmes engendrés sont alors variés (hématome, infection, phlébite, anémie, saignements, asthénie…) et les patients concernés sont mis sous traitement et gardés en observation.  
 

Combien ça coûte ?

Le prix de la liposuccion varie selon la zone à traiter, et dépend du coût de l’anesthésie, des honoraires du chirurgien et des frais d’hospitalisation. En outre, cette opération n’est pas prise en charge par la sécurité sociale, sauf dans quelques rares cas (maladie, séquelles suite à un accident…).

Globalement, il s’agit donc d’une solution très coûteuse.

Heureusement, il existe tout de même quelques méthodes alternatives :

  • La lipoadipectomie (ou la MorphoLipoSculpture) qui est une technique récente associant injections et ultrasons dans le but de détruire les cellules graisseuses.
  • La médisculpture qui est une technique douce d’amincissement consistant à déstocker les graisses en augmentant la température de l’hypoderme, puis à les évacuer via le réseau lymphatique.
  • L’UltraShape qui vise à détruire les cellules graisseuses par des ultrasons.


Finalement, sachez qu’à l’endroit traité par liposuccion ne réapparaitra plus jamais de cellules graisseuses : l’intervention est donc définitive et constitue un bon complément de régime. Gare tout de même à bien réfléchir à ses motivations et à s’adresser à un médecin habilité à pratiquer ce type d’opération, car les charlatans sont nombreux dans le domaine !
 

Vous souhaitez être mis au courant des nouveaux articles ? Abonnez-vous à la newsletter

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !