Les bonbons sont-ils nos ennemis ?

mis à jour par le 28/04/2017
Eat 567454 1920

Halloween, Pâques, anniversaire du petit dernier, les occasions sont nombreuses d’avoir des bonbons à la maison. Et entre le placard et notre estomac, la frontière est souvent bien mince. Le problème, avec les bonbons et les sucreries, c’est qu’une fois qu’on en mange un, le piège se referme, et c’est bien souvent difficile de ne pas terminer le paquet.

Pour autant, faut-il ne plus y toucher du tout ? Si vous aimez ça, non. Comme pour les viennoiseries, il n’y pas de mal à incorporer un tel aliment plaisir de temps en en temps dans un régime équilibré et sain par ailleurs. C’est ce que nous prônons chez Ligne en Ligne, car nous savons que la privation pure et simple amène à la frustration et à l’échec. C’est prouvé !

Cependant, pour garder la ligne, il y a mieux. Alors faisons ensemble un petit tour du sujet pour y voir plus clair sur ces sucreries tant redoutées.

 

Les bonbons, qu’est-ce que c’est au juste ?

Un bonbon, c'est simplement du sucre dissous dans de l’eau, puis re-concentré via une ébullition (avec des colorants, des arômes artificiels, etc). Plus on applique de la chaleur, plus l’eau s’évapore et plus le résultat est un bonbon ou une confiserie “dur”, qui croque sous la dent. Les bonbons gélatineux ou mous sont fait à plus basse température.

Dans le passé, les bonbons étaient utilisés en médecine, où ils servaient à masquer le goût désagréable de plantes ou d’épices. Très vite, lorsque les prix du sucre ont chuté, la production s’est industrialisée et les bonbons sont devenus des snacks sucrés à part entière, au même titre que les petits gâteaux.

 

Les risques sur la santé

Manger trop de sucre, c’est s’exposer à des risques importants : augmentation du risque de diabète, surpoids, fatigue du métabolisme. Même à petite dose, prendre du sucre raffiné peut fatiguer l’organisme (pic d’insuline). Et les bonbons en sont remplis, puisque 80% de leurs calories viennent directement du sucre.

L’autre problème des bonbons sont les produits chimiques qui les rendent appétissant. Après tout, si ce n'est que du sucre, il faut bien ajouter d'autres choses pour les différencier les uns des autres. Colorants et arômes artificiels, additifs divers (gélatine animale ou industrielle), la liste est parfois longue et ne fait pas envie.

 

Calories contenues dans les bonbons

Les bonbons sont riches en calories. Sachez que vous mangez entre 100 et 115 calories si vous prenez, au choix :

  • 3 carambars,
  • 12 chamallows,
  • 4 crocodiles en gélatine,
  • 25 dragibus,
  • 1 Kinder surprise,
  • ½ paquet de M&M’s,
  • 2 oursons en guimauve,
  • 2 sucettes,
  • 7 fraises tagada.

 

Mais au-delà de la charge calorique, c’est surtout la nature de ces calories qui posent un problème. Ce sont des “calories vides”, c’est-à-dire qui n’apportent strictement aucun nutriment et vitamine. Tout l’inverse ce que vous devez manger au quotidien pour conserver votre ligne ou faciliter une perte de poids.

Si vous souhaitez savoir précisément combien de calories vous avez consommé en mangeant des bonbons, essayez notre compteur de calories.

 

Que faire si j’adore les bonbons ?

Il a été prouvé à de nombreuses reprises qu’un régime doit avant tout être équilibré.

L’important, ce n’est pas combien vous en mangez à chaque fois, mais surtout si vous en mangez souvent. Donc accordez-vous ce plaisir de temps à autre si vous le voulez.

Manger ce paquet de 150 grammes de bonbons tous les six mois, même sur un coup de tête, même en une seule fois, ne vous portera jamais autant préjudice que d’en manger en moins grande quantité, mais tous les jours. Tout est une question d'habitudes quotidiennes !

 

Une alternative : faites vos bonbons vous-mêmes !

Ce qui pèche, dans les bonbons vendus dans le commerce, c’est bien souvent leur composition, riche en sucre raffiné et en additifs chimiques. Alors pourquoi ne pas tenter de les faire vous-même, pour le plaisir de vos papilles et celles de vos enfants ?

Voici quelques recettes de bonbons maison, certains sont presque diététiques puisqu’ils sont aux fruits frais ! A consommer toujours avec modération, mais sans culpabilité ! 

 

Et si vous souhaitez découvrir plus de conseils et astuces pour mincir, ou bien être accompagné(e) pour perdre du poids grâce aux conseils personnalisés d’une diététicienne professionnelle, découvrez le Coaching Minceur Expert de Ligne en Ligne.

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !