Les bienfaits du radis noir

mis à jour par le 09/01/2015
Radis nois

 

Le radis noir ? 

Vous connaissez tous le radis rouge ou rose, fréquemment retrouvé dans les assiettes en entrée, mais avez-vous déjà entendu parler du radis noir ?  Dans cet article, nous vous détaillerons tout sur son origine, sa composition, ses bienfaits et son utilisation.

Le radis noir a pour nom botanique raphanus sativus et est également appelé gros gris ou raifort cultivé. Il s’agit d’une plante de la famille des crucifères qui serait originaire d’Asie ou du bassin méditerranéen. Aujourd’hui, le radis noir est cultivé dans la plupart des pays, quel que soit le climat.
S’il existe plusieurs espèces de radis, celle-ci est la plus appréciée du milieu médical pour les nombreuses vertus de sa racine.

 

Composition du radis noir

Le radis noir contient de nombreux éléments bénéfiques pour la santé :

  • De la vitamine C, qui permet de lutter contre les infections et les radicaux libres.
  • De la vitamine B.
  • Du soufre, de l’eau et des fibres : permettent d’améliorer le transit intestinal.
  • Des isothiocynates et glucosinolates (composés que l’on retrouve dans la moutarde) :

Ces éléments possèdent des propriétés antibactériennes, entrainant un effet positif sur la flore digestive.

  • Du potassium.

 

Bienfaits du radis noir

A ce jour, de nombreuses vertus ont été attribuées à la racine de radis noir, qui figure en tant que plante médicinale dans la pharmacopée française.

Le radis noir permet d’accélérer la digestion et le transit intestinal : il est donc favorable en cas de troubles digestifs.

Par ailleurs, sa consommation permet de nettoyer l’organisme via un drainage de la vésicule biliaire et du foie. En effet, le radis noir favorise l’élimination des toxines et des déchets, permettant d’atténuer les troubles hépatiques (du foie) et biliaires.

De plus, certains de ses composants ont la faculté de lutter contre les bactéries et de soulager la toux en fluidifiant les sécrétions des bronches (le radis noir est dans ce cas pris sous forme de sirop). Il y aurait également  une efficacité possible concernant la diminution de l’hypercholestérolémie (taux élevé du cholestérol dans le sang).


Consommation du radis noir

Le radis noir peut se manger cru ou cuit, sans la peau. Traditionnellement, le radis noir se consommait sous forme de jus mais on le retrouve désormais des ampoules buvables.
Il est conseillé de consommer un demi radis noir par jour, équivalent à une ou deux ampoules. Il existe aussi des produits combinant le radis noir et l’artichaut, ce dernier ayant également une action positive sur le système digestif.

 

Précautions avec le radis noir

La consommation est à proscrire si on souffre d’obstruction des voies biliaires ou de problèmes gastriques.

Malgré les multiples bienfaits du radis noir, il est important de noter que dans certain cas, il peut engendrer des effets indésirables : certaines personnes sont sujettes à des troubles intestinaux ou des brûlures d’estomac. Dans ce cas, il est conseillé de diminuer la consommation ou de diluer avec de l’huile végétale afin de protéger contre l’irritation.

 

Des recettes avec du radis noir ?

Le radis noir étant peu calorique, avec seulement 15 Kcal/100g, il convient parfaitement dans le cadre d’un régime.

Ligne-en-Ligne vous propose plusieurs recettes : les coupelles de radis noir & mousse de crevettes seront parfaites pour une entrée ou un apéritif et le radis noir au Porto conviendra parfaitement aux amateurs de ce vin portugais. Enfin, le jus de pommes au radis noir sera adéquat tout au long de la journée !

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !