Les bienfaits de la détox digitale

mis à jour par le 29/01/2019
Detox digitale

Pourriez-vous vous passer d’Internet ne serait-ce qu’une journée ? Si la réponse est non, le temps est venu de débrancher smartphones, tablettes, télévisions et ordinateurs pour vous reconnecter… avec vous-même ! Voici comment profiter au maximum des bienfaits de votre cure de désintox numérique.

 

Moi, accro au digital ?

Le meilleur moyen d’éviter que le désordre ne s’installe est d’établir des règles régissant l’organisation de votre maison au quotidien. Il en va de même de votre routine digitale. Mais encore faudrait-il conscientiser l’addiction… Selon une étude menée par Tecmark, une personne regarde en moyenne son téléphone portable 220 fois par jour. Les raisons ? Les contraintes d’un monde professionnel hyperconnecté, mais aussi la crainte de passer à côté d’une information essentielle, répondant au nom de FoMo, acronyme de Fear of Missing out (la peur de manquer quelque chose).

Ces mots entraînent d’autres maux, tels que fatigue, troubles du sommeil, mal de dos et sécheresse oculaire. Si cela fait écho à vos bobos, il est temps d’agir !

 

Préparer son sevrage

Surfant sur la tendance à la détox digitale, des centres de bien-être substituent aux écrans livres, massages et séances de yoga. Néanmoins, de l’organisation et une bonne dose de volonté suffiront pour mener à bien votre sevrage. Voici quelques astuces à considérer :

1. Soignez le mal par le mal : téléchargez des applications dédiées, comme Moment, qui vous permettront de diagnostiquer votre addiction digitale en minutant le temps passé à pianoter sur vos objets connectés.

2. Commencez en douceur : débutez votre cure le week-end. 48h de déconnexion vous permettront déjà de discerner l’Internet utile du passe-temps futile.

3. Mettez votre smartphone en mode repos : désactivation des notifications, enclenchement du mode avion, activation des mails manuelle, rien de tel pour amorcer en beauté votre sevrage numérique.

 

Les vertus détox

Voilà, tout est prêt pour votre détox digitale. Seulement, à la première lueur de votre téléphone, le doute s’installe : le jeu en vaut-il la chandelle ? Pour vous convaincre, voici ce que vous gagnerez à oser vous débrancher.

  • Des journées rallongées : à force de tuer l’ennui en pianotant frénétiquement sur vos claviers, vous avez oublié le goût d’une balade au grand air, des déjeuners dominicaux qui se prolongent en discussion, et l’odeur du papier de ce roman, traînant sur votre bureau. Vous aurez dorénavant plus de temps à consacrer à vous et vos proches.
  • Un sommeil de qualité : saviez-vous que la lumière émise par les écrans tend à dérégler votre horloge biologique ? Une fois vos écrans éteints, vous pourrez enfin bénéficier d’un sommeil réparateur.
  • Une condition physique au top : plus énergique et moins stressée, vous prendrez enfin le temps de faire de longues randonnées ou de vous octroyer une activité détente.

 

Détox water : bienfaits et mythes

 

Un retour en douceur

A l’issue de votre désintox, prenez le temps de faire un bilan. Avez-vous pris conscience de la place occupée par les écrans dans votre vie ? Discernez-vous les moments indispensables de ceux qui ne le sont pas ? Si oui, vous êtes sur la bonne voie. Et pour profiter de ces bienfaits sur le long terme, pensez également à revoir l’organisation de votre maison en évitant les écrans dans la chambre, en éteignant les écrans dans la nuit, ou en bannissant la consultation de votre smartphone durant les repas et en enlevant la télévision de votre chambre à coucher. De consommateurs d’objets connectés, vous deviendrez acteur de votre quotidien ! 

 

A propos de l'auteur : Gaëlle Hennet est titulaire d'un Master en littérature française et histoire de l'art complété par des formations en marketing digital. Elle a travaillé plusieurs années au sein d'un magazine lifestyles suisse. Bien-être, art, beauté, horlogerie et technologie sont autant de domaines pour lesquels elle se passionne, et que la pratique de l'écriture lui permet de réunir.

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !