Le vin rouge : un médicament ?

mis à jour par le 28/04/2017
Fotolia 68182809 xs2

 

Youpiiiiii ! Sortez le Château Lafite, c'est le moment de prendre votre médicament ! Vous vous souvenez quand Papi vous disait que c'était recommandé par le médecin ? "Un verre de rouge par repas, c'est bon pour ce que t'as. Et pis l'eau ça fait rouiller." qu'y disait le grand-père. L'équivalent du moderne "une pomme par jour pour se garder du médecin" (sauf que Papi était plus rigolo après son litron que Maman après sa pomme).

Pour vous, la Rédac' de Ligne en Ligne lève le voile sur cette légende. Hips.

 

Le "French Paradox"

La planète entière nous envie. Et pas parce que les Parisiens sont des gens délicieux, ou parce que "je être allé en Fwrance, je avoir goûté le Kamainbeurte, je avoiwr l'impwression de manger chaussette sale. Je vomir."

Non, non, non.

Parce que, loin d'être la population mangeant le moins gras dans le monde, nous avons notre potion magique pour ne pas trop en souffrir. En effet, nous, irréductibles Gaulois, souffrons globalement moins de maladies cardio-vasculaires, de diabète ou d'obésité que le reste du monde pour une alimentation équivalente, voire plus riche. Et ce, selon des études, grâce au resvératrol, un polyphénol contenu dans le vin rouge.

Vive la Bourgogne.

Même Pasteur, petit père du vaccin et œnologue averti, le disait : "Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit".

Alors bon, si même Pasteur le dit...

 

Et pour le régime alors ?

Contrairement à la sagesse populaire qui véhicule l'idée que l'alcool n'est absolument pas compatible avec un régime, sachez qu'un verre de vin contient en moyenne 70 calories, et comprend entre un et trois grammes de sucre pour 100g.

Loin de nous l'idée de vous inciter à boire. Et surtout pas de spiritueux, contenant un pourcentage d'alcool bien plus important et donc beaucoup plus de calories. Contentez-vous d'un verre de vin par jour si vous êtes une femme (vous pouvez aller jusqu'à deux si vous êtes un homme), choisissez un vin avec un volume d'alcool compris entre 10 et 12°, et évitez les vins blancs liquoreux et les vins doux naturels, plus énergétiques.

 

Ça dépend aussi de ce que vous mangez...

Dépendant de ce que vous avez dans l'assiette, le vin peut être un allié ou un ennemi.

Ainsi, combiné à une alimentation riche en oméga 6, le resvératrol augmenterait la production de radicaux libres cancérigènes. A l'inverse, associé à un régime riche en oméga 3 et légumes verts, il pourrait protéger contre des cancers tels que celui du sein, de la prostate et de l'œsophage.

Nous vous invitons donc à suivre le régime méditerranéen en association avec un verre de vin rouge par jour.

 

Hauts les cœurs

En plus de tous ces avantages, le vin permettrait de prévenir les dépressions et autres troubles nerveux liés à l'anxiété, jouant ainsi un rôle psychosocial dû à une association inconsciente entre vin et fête. La faute à Dyonisos.

Mais ce qu'il ne savait pas, Dyoni, c'est que en plus d'être associé à la fête, le vin conserve ! Non, non, non, on ne se fait pas couler un bain avec le Château Margaux 90 que Papa garde à la cave pour une grande occasion. Simplement, le vin rouge aurait également un incidence sur les troubles de la mémoire et la démence sénile (notamment la maladie d'Alzheimer). Le vin allongerait donc l'espérance de vie.

 

Les études tendent à prouver qu'un verre de vin seulement ne contiendrait pas assez de resvératrol pour avoir une incidence sur la santé, bonne ou mauvaise. Mais chez Ligne en Ligne, on pense que c'est le syndicat du jus de pomme qui a lancé la rumeur... Quoi qu'il en soit, levez toujours le coude avec modération.

 

 

Et si vous souhaitez découvrir plus de conseils et astuces pour mincir ou être aidé pour perdre du poids grâce à un suivi personnalisé, découvrez le Coaching Minceur Ligne en Ligne.

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !