-->

Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Le régime hyperprotéiné

mis à jour par le 16/10/2013

 régime-hyperprotéiné

 

Apparu dans les années 1960, l’objectif de ce régime est de consommer plus de protéines qu’en temps normal, afin de compenser les excès de graisses et de sucre. Les protéines permettant notamment d’atteindre la satiété plus rapidement, sans perdre de muscle. L’objectif de ce régime est donc double : perdre de la graisse au profit du muscle.

Testez la Méthode Chocolat
 

Le principe du régime hyperprotéiné

Les protéines sont des nutriments, qui doivent apporter 15% environ de l’apport énergétique total journalier. Leurs intérêts sont multiples :

  • Sentiment de satiété, car les protéines sont rassasiantes et coupent donc facilement la faim.
  • Synthèse de muscle, donc un régime riche en protéines favorise la fonte des graisses et non du muscle.
  • Action sur le dynamisme, puisque les protéines permettent de lutter efficacement contre la fatigue et participent à la bonne humeur.
  • Rôle bénéfique sur le métabolisme de base, l’immunité, la santé cardiaque, etc, grâces aux protéines.


Dans certains cas, le régime hyperprotéiné est à proscrire :

  • Diabète de type I.
  • Insuffisance rénale ou hépatique.
  • Insuffisance cardiaque ou problèmes de cœur.
  • Femmes enceintes ou allaitantes.
  • Enfants.

 

Le régime hyperprotéiné en pratique

 

Les protéines consommées sont soit d’origine naturelle, soit fournies par des préparations en sachet. Dans le premier cas, le principe est de ne choisir que des aliments riches en protéines et pauvres en calories : laitages, œufs, viande maigres et poissons maigres. Dans le second cas, les préparations se présentent sous différentes formes : potage, barres, crèmes… Il peut s’agir d’encas, qui complètent les repas mais ne les remplacent pas, ou de substituts de repas qui tiennent lieu de véritable repas. Ce type de préparation est généralement riche en minéraux et vitamines, mais pauvre en calories.

Dans chacun des cas cités précédemment, il est impératif de compléter le régime par des fruits et légumes, pour ne pas risquer de carences. De même, il faut boire suffisamment : 2L par jour au minimum dans le cas d’un régime hyperprotéiné.
 

Avantages & Inconvénients

Le régime hyperprotéiné  a l’avantage de faire perdre rapidement du poids, mais cette fonte n’est pas durable si l’alimentation redevient déséquilibrée par la suite. De plus, une alimentation trop riche en protéine est néfaste pour les reins et le foie qui risquent de se fatiguer inutilement. Mieux vaut donc manger plus de protéines, mais ne pas négliger les autres groupes d’aliments. Ce type de repas sera toujours plus facile à suivre qu’emmener ses sachets protéinés partout avec soi ! Enfin, la mauvaise haleine est une conséquence désagréable de ce régime, qui le rend parfois difficile à suivre.
 

Les avantages du régime hyperprotéiné concernent 

  • La perte de poids, qui est généralement rapide et assez importante.
  • Une alimentation qui peut rester variée avec de nombreuses équivalences
  • L’absence de sensation de faim et de fatigue.

 

Les inconvénients du régime hyperprotéiné sont non négligeables 

 

  • La mauvaise haleine, due au travail du foie et des reins qui produisent alors des composés malodorants (corps cétoniques).
  • Le sentiment de déprime, qui peut apparaitre au cours du régime.
  • La stabilisation du poids, qui se révèle difficile, et mène parfois à l’échec.

 

Le régime hyprotéiné selon Ligne en Ligne

 

Sophie Daguenet, notre responsable Diététicienne sur Ligne en Ligne vous conseille un régime en 4 phases afin de réintroduire petit à petit certaines familles aliments afin de transformer votre régime hyperprotéiné en alimentation équilibrée est ainsi de perdre du poids durablement



Le régime se déroule en 4 phases 
 

Première semaine

On augmente les portions de protéines le matin, le midi et le soir, tout en laissant les légumes. On supprime de son alimentation tout ce qui est sucre et ses dérivés, les féculents, le pain, les fruits, les matières grasses, le fromage, les viandes grasses et les poissons gras. On enlève également les tomates cerise, les betteraves et les carottes car elles contiennent du sucre.

 

 Deuxième semaine 

On continue sur sa lancée mais on rajoute 2 fruits pas jour : pendant les repas et non entre les repas.

 

 Troisième semaine 

On réintroduit les féculents en quantité limitée le matin et le midi. Par conséquent, on mange à nouveau des quantités « normales » de protéines le midi. Par contre toujours pas de viandes grasses ni poisson gras. On reste toujours en hyperprotéiné le soir et toujours sans matière grasse.

 

 Quatrième semaine 

C’est la phase de stabilisation : pour la matière grasse on commence par une cuillère à café par repas puis 1 c à soupe au bout de 5 jours. Les apports en sucre doit être contrôlés et raisonnables.

Sur le même thème, retrouvez notre menu régime express, pour perdre quelques kilos superflus très rapidement. 

Vous souhaitez être mis au courant des nouveaux articles ? 

 

 

Les régimes minceurs proposés sont nombreux. Cliquez sur un régime pour en savoir plus. 

 

Retour à la liste des articles

Découvrez les articles de notre coach sportif

 

Manque de motivation ? Découvrez les conseils de notre coach

 

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !