-->

Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Le régime 5:2, et si c’était enfin le bon ?

mis à jour par le 23/10/2014
R%c3%a9gime 5 2 et si c'%c3%a9tait le bon

 

Comme chaque année, les beaux jours arrivent (du moins on l’espère) et de nouvelles méthodes d’amaigrissement émergent dans tous les magazines. Démêlez le vrai du faux devient parfois un vrai casse tête. Cette fois-ci, le nouveau régime à la mode nous vient d’Angleterre et commence à débarquer en France!  Vous en avez peut-être entendu parler, il s’agit du régime 5:2. En quoi consiste t-il ? Quels sont les avantages, les inconvénients ? Peut-on recommander ce régime ? Les réponses de notre diététicienne :

D’où vient ce nouveau régime ?

Ce régime est le fruit de plusieurs études menées depuis 2006 par une équipe du Genesis Breast Cancer Prevention Centre à Manchester. Mais quel rapport entre le cancer du sein et un régime minceur ? Ce cancer est en partie causé par le surpoids. Selon Pamela Goldberg, responsable de la campagne nationale contre le cancer du sein au Royaume-Unis, « maintenir un poids d’équilibre est l’un des rares facteurs sur lesquels on puisse agir individuellement ». Le docteur Michelle Harvie, nutritionniste, et le professeur Tony Howell, oncologue, cherchaient à aider des patientes atteintes d’un cancer du sein à maintenir un poids équilibré pour éviter l’apparition de tumeurs. Ils ont ainsi décidé de définir le « régime idéal », une méthode pour maigrir facilement, sans frustrations, sans effet yoyo et avec plaisir.

C’est ainsi qu’est né le régime 5:2 : 5 jours d’une alimentation normale et 2 jours de semi-jeûne. Michelle Harvie l’explique ainsi : « On sait depuis longtemps qu’il faut réduire les apports caloriques de 25 % pour que l’organisme commence à puiser dans ses réserves. Ce qui est nouveau, c’est que l’on s’est rendu compte qu’il était plus efficace d’opérer une réduction importante deux jours par semaine (équivalente à moins 25 % de l’alimentation globale hebdomadaire), plutôt que de réduire tous les jours ses apports alimentaires de 25 % ». Après 3 mois de régime, les patientes ont perdu en moyenne 4 kilos contre 2,2 kilos avec un régime classique.

Un demi-jeûne deux jours par semaine, comment cela marche ?

Le principe est simple : pendant 48h, on limite un maximum les calories. La ration alimentaire doit ainsi diminuer de 50 %, voir ne pas dépasser les 500 calories. Concrètement, il faut éviter ces jours là le pain, les céréales, les légumineuses, les mauvaises graisses, les sucres… et adoptez un régime à base de légumes crus et cuits, de laitages demi-écrémés, de protéines et de quelques noix. Exemple :

- Petit déjeuner : thé vert + œuf à la coque
- Déjeuner : soupe de légumes, crudités (avec 1 c. à soupe d’huile de colza + jus de citron), yaourt
- Goûter : pomme + une douzaine d’amandes ou de noisettes, thé ou café au lait
- Dîner : gaspacho, poisson, légumes, tisane

Les cinq autres jours de la semaine, on peut manger ce que l’on veut mais il est conseillé de limiter les cheeseburgers, chips, gâteaux, alcool… Une alimentation méditerranéenne est recommandée (légumes, fruits, poissons et viandes maigres). L’idée n’est cependant pas de se retreindre pour autant. Le carré de chocolat après manger, le morceau de fromage deux ou trois fois par semaine ou la glace en terrasse ne sont pas prohibés.

Bouger reste également le meilleur moyen pour perdre du poids efficacement. Ce régime recommande ainsi de se dépenser régulièrement avec une demi-heure de marche ou de vélo tous les jours par exemple pour booster la perte des kilos, éliminer les toxines et réguler l’appétit.

 

Les avantages avancés par ce régime:

1.     Un régime sans frustration

2  jours de diet dans la semaine paraissent moins contraignant que tenir un régime sur plusieurs semaines voir plusieurs mois pendant lesquels on doit surveiller chaque jour son alimentation. Avec 2 jours de diet et 5 jours d’une alimentation normale, ce régime peut être jugé plus facile à tenir sur la durée.

2.     On retrouve une vie sociale !

Faire un régime vous empêche d’accepter un resto avec des amis ou les repas familiaux gargantuesques pour ne pas faire d’écart, et vous rend bien souvent de mauvaise humeur. Ce nouveau régime permet de choisir ses deux jours de semi-jeûne. Vous ne vous privez d’aucune sortie et autre événement puisque que vous pouvez manger ce que vous voulez les autres jours. De plus, selon Michelle Harvie, quinze jours de pause en vacances ne ruineraient en rien les efforts fournis précédemment.

3.     Un booster de moral

Avec des résultats visibles dès 3 semaines et l’absence de frustrations et de faim, vous ne craquez pas et vous gardez votre énergie. Vous retrouvez confiance en vous.

4.     Retrouvez une belle silhouette

Ce régime préserverait la masse musculaire mais serait aussi particulièrement efficace pour éliminer les graisses notamment au niveau de la taille. A moins de un mois de l’été, serait-ce le régime parfait ?

5.     Réconciliez-vous avec la nourriture !

Les adeptes de ce régime sont unanimes : on renoue avec ses sensations alimentaires, on retrouve le plaisir de savourer sans s’empiffrer et plus important encore, on mange un peu moins les autres jours de la semaine.

L’après régime

Pour éviter la fameuse reprise de poids après le régime, Michelle Harvie et Tony Howell recommandent un jour de semi jeûne par semaine ou deux jours de semi-jeûne tous les quinze jours.

Croyez-vous en ce régime ? 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !