-->

Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Le grignotage intelligent

mis à jour par le 31/03/2015

Le grignotage est souvent accusé d'être une cause de prise de poids ! Parmi les recommandations, il y a le classique "ne pas grignoter entre les repas", mais qu'en est-il réellement?

Le problème ne réside pas dans le comportement alimentaire mais dans la nature des aliments sélectionnés pour l’occasion. En général, il s’agit de bonbons, chocolats, gâteaux, cacahuètes, chips, rondelles de saucisson… Evidemment à ce moment-là, l’équilibre alimentaire est compromis.

 

Situations qui incitent au grignotage

Le grignotage est rarement motivé par la faim mais beaucoup plus par l’envie de manger. Or tout ce que l'on consomme par envie et non par faim représente des calories superflues que l’organisme stocke directement sous forme de graisse.

Il y a plusieurs types de grignotages

  • Celui associé à une activité de loisir : télévision, ordinateur. C’est plus un réfexe qu’autre chose. Le problème est que ce type d’activité nous décentre de nos sensations de rassasiement.
  • Celui qui chasse l’ennui : comme pour combler un vide.
  • Celui associé au soulagement, au relâchement de fin de journée : pour le plaisir que procurent les aliments denses en sucres et en graisses.
  • Celui qui est convivial : buffets, apéritifs, pauses café.

 

Grignoter intelligent

Quand l’envie est beaucoup trop forte, voici des idées de grignotage malin sans trop de conséquences sur le poids, pauvres en graisses et en sucres.

Mots d’ordre :

  • Videz vos placards et frigidaires de toutes tentations (gâteaux, bonbons, chocolat, saucissons…). Tout être humain cède à de telles tentations. En plus d'alléger le poids, vous allégerez vos envies ! Gardez les pour les occasions comme les invitations, restaurants, anniversaires... 
  • Commencez par 1 grand verre d’eau et mangez lentement de manière à vous concentrer sur le signal stop du trop plein de l'estomac !

Attention il ne s’agit pas de tout cumuler, choisissez quelques aliments qui vous plaisent, car consommés de manière excessive, ils engendreront également inévitablement une prise de poids.

 

Grignotage à base de légumes

Tomates cerises, radis, chou-fleur, bâtonnets de légumes (carottes, concombre, céleri) accompagnés de sauce au fromage blanc par exemple.

A base de protéines :

Surimi, crevettes roses décortiquées, tranches de jambon découénnées, de dinde ou de poulet.

 

Grignotage à base de fruits

- Petits fruits : fraises, framboises, groseilles, mûres, litchis sont les fruits les moins sucrés et plutôt pratiques à picorer.

- Compote sans sucre ajouté.

 

Grignotage à base de produits laitiers

- 1 part de fromage (à éviter par contre si vous ne savez pas vous arrêter).

- 1 yaourt ou 1 fromage blanc.

 

Grignotage à base de céréales

- 1 épis de maïs.

- 2 galettes de riz, 2 tranches de pain complets, 2 biscottes, 4 pains suédois.

- 1 poignée de céréales pour petit-déjeuner. 

 

Autres : 1 soda light ou 2 à 3 bonbons sans sucres.

 

Ces aliments peuvent également faire l'objet d'un repas léger, quand on souhaite marquer le repas mais que l'on a pas vraiment faim. Faites un panel d'aliments de chaque groupe.

 

Audrey Terel, diététicienne-nutritionniste

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !