Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Le crudivorisme, ou l'alimentation vivante

mis à jour par le 28/04/2017
Crudivore2

Comme son nom l’indique, il s’agit de ne manger que des aliments crus non modifiés (sauf germination et fermentation) : légumes, fruits, graines germés, légumineuses, algues etc. Bien qu’initialement végétarien, on y trouve certaines variantes qui autorisent la viande, mais crue, elle aussi.

Alors, on vous a peut-être traumatisé avec le régime vers de terre, donc on préfère vous rassurer tout de suite, si la consommation d’insectes n’est pas interdite dans le crudivorisme, ce n’est pas son élément principal.

 

Les préceptes de l’alimentation vivante

Les adeptes du crudivorisme estiment qu’une alimentation non modifiée (cuisson maximum à 40°C) procure à l’organisme tout ce dont il a besoin, et en meilleure qualité, que des aliments modifiés (cuits ou transformés).

L’argument principal avancé par les adeptes du crudivorisme est scientifique : la cuisson tue les aliments. Et cette assertion est factuelle : la chaleur lors de la cuisson élimine la plupart des vitamines A, B, C, E et F, quand ce n’est pas l’eau de cuisson qui retient jusqu’à 70% des minéraux et des vitamines présents dans l’aliment, et qui est éliminée. De plus, la cuisson modifie intrinsèquement l’aliment, pouvant le rendre impropre à la consommation ou difficile à assimiler par le corps.

Le crudivoriste estime également qu’en donnant des aliments cuits à l’organisme, celui-ci va devoir combattre les nombreux microbes et bactéries qui peuvent alors se développer, au lieu de combattre les autres agresseurs de l’organisme. L’hypothèse est donc que manger cuit affaiblit tout simplement le système immunitaire. Pour finir, la cuisson des aliments entraine parfois la destruction de certaines enzymes facilitant la digestion. Ainsi, l’organisme doit puiser dans sa « réserve d’enzymes » pour digérer certains aliments cuits.

 

Les bienfaits du crudivorisme

Il a été démontré que les crudivores possèdent un plus grand taux d’antioxydants dans le corps, car ils consomment énormément de fruits et légumes crus, et ce sans restriction.

Ce régime a en plus l’avantage d’être roboratif puisque très riche en fibres et en protéines, d’autant plus qu’il n’existe pas de restrictions, et vous pouvez manger tout ce que vous voulez, quand vous voulez, dès lors que c’est cru.

 

Les inconvénients du crudivorisme

Ce que l’histoire ne dit pas, c’est que si la cuisson détruit certaines vitamines, elle permet aussi de détruire les bactéries et microbes présents dans la nourriture. Elle détruit également certains éléments allergènes, tandis qu’elle permet au corps d’assimiler certains nutriments contenus dans les protéines animales et végétales, les céréales et les pommes de terre par exemple. La cuisson peut également faciliter la libération de certaines substances comme le carotène, essentiel pour l’organisme.

Par ailleurs, l’argument selon lequel les aliments crus facilitent la digestion n’est pas applicable à tous les aliments, puisque la cuisson permettra aux aliments très fibreux, principale composante du régime crudivore, d’être ramollis et donc moins agressive pour l’intestin.

Enfin, un régime crudivore exclusif, c’est-à-dire végétarien, voire végétalien, peut entraîner de graves carences. Si une perte de poids lors de l’adoption de ce régime est à constater, elle peut parfois s’accompagner de conséquences plus graves comme une aménorrhée chez les femmes (absence de règles) ou de grosses fatigues. A moindre échelle, la consommation exclusive de fruits et légumes crus entrainera des ballonnements et des problèmes intestinaux, notamment si le régime est adopté de manière trop abrupte.

 

Notre avis sur le crudivorisme

Chez Ligne en Ligne, on pense que le régime crudivore suivi raisonnablement (par exemple à 50%) et adopté de manière progressive n’a pas d’impacts néfastes sur la santé et permet une perte de poids saine et progressive. On met cependant en garde les parents qui souhaitent faire suivre ce genre de régime à des enfants, car ils pourraient carencer leurs enfants. Les couples souhaitant devenir parents doivent également prendre garde à ne pas adopter le régime crudivore de manière trop sévère puisque pouvant entrainer l’infertilité.

Du coup, au risque de se répéter (mais bon c’est aussi un peu pour ça qu’on est là), l’important, c’est la modération. De plus, on ne démontre plus les bienfaits des fruits et des légumes. Que vous les consommiez crus ou cuits, l’important, c’est d’en consommer.

Alors allez-y, dévorez les tout crus !

 

Et si vous souhaitez découvrir plus de conseils et astuces pour mincir, ou bien être accompagné(e) pour perdre du poids grâce à un suivi personnalisé, découvrez le Coaching Minceur Premium Ligne en Ligne.

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !