Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

La néophobie alimentaire

mis à jour par le 09/10/2014
N%c3%a9ophobie alimentaire

 

Votre enfant refuse les aliments inconnus, physiquement non identifiés ? Ne paniquez pas, ce phénomène est appelée la néophobie alimentaire, ce comportement est très courant chez les enfants âgés de 18 mois à 6 ans.

Dédramatisons et voyons comment  y remédié.

 

Qu’est ce que la néophobie alimentaire ?

La néophobie alimentaire est un sentiment de peur face à de nouveaux aliments. Les enfants présentent alors une grande réticence à goûter les mets inconnus et ont tendance à trouver mauvais tout nouvel aliment qu’ils acceptent de goûter.

La néophbie touche 77 % des enfants âgés de 2 à 6 ans, elle est donc courante et normale.

 

Quels sont les comportements qui caractérisent la néophobie ?

 

L’enfant néophobie trie les aliments mélangés la plupart du temps, les examine, grimace, mâche longuement, tourne et retourne les aliments avec la fourchette, refuse l’aliment sans le goûter, recrache, sent l’aliment, repousse l’assiette ou la cuillère … tout ces comportements ne sont pas signes que vous êtes une mauvaise cuisinière mais bien que votre bébé est dans la néophobie alimentaire.

 

Combien de temps dure la néophobie alimentaire ?

 

En général, la néophobie alimentaire dure quelques semaines voire quelques mois au maximum. En effet cela dépend  majoritairement  des adultes présents lors du repas des enfants, plus les parents seront calmes et neutres, plus la néophobie alimentaire passe rapidement. Il peut arriver que cette néophobie dure quelques années, mais c’est heureusement beaucoup plus rare. C’est le cas lorsque les enfants remarquent que leurs refus alimentaires leur donnent un certain pouvoir sur leurs parents.

 

Que faut-il faire ?

 

Voici ce qu’il faut faire et ne pas faire pour que la néophobie disparaisse au plus vite.

 

-On ne gronde pas son enfant, on ne le puni surtout pas, au contraire il faut le rassurer et lui montrer l’exemple. Il faut lui dire que c’est bon et lui montrer que l’on en mange nous aussi (et que l’on est toujours bien vivant). S’il ne veut toujours pas goûter, on continue le repas comme si de rien n’était.

 

-Ne pas utiliser le chantage ou la négociation, en outre ne pas le priver de dessert ou de télévision … cela ne marche qu’un temps.

 

-Apporter la même présentation, l’enfant mange ce qui lui ai familier, si cette nouvel aliment est en plus décliné sous plusieurs version,s l’enfant aura beaucoup de mal a l’accepter

 

.- Les féliciter, leur dire bravo lorsqu’ils goûtent de nouveaux aliments. En voyant leurs efforts reconnus, les enfants seront content, plus motivés et donc auront tendance à renouveler l’expérience.

 

- Belle présentation de l’assiette avec des couleurs, dessinez avec du ketchup des formes attractives (bonhomme, soleil, poisson, papillon, coeur…). Le visuel joue beaucoup.

 

- Pour tous les nouveaux aliments, essayez de les camoufler en les mélangeant avec des aliments déjà connus.


- L’idée est de faire découvrir un maximum de saveurs à l’enfant avant l’âge de 3 ans.

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !