La culpabilité, pire que l'écart !

écrit par le 02/06/2015
Guilt

Il n’y a pas que les calories en trop qui peuvent provoquer une prise de poids. La “culpabilité liée à la nourriture” – quand vous vous dites “je n’aurais pas dû !” après avoir mangé quelque chose d’« interdit » – peut aussi entraver votre perte de poids.

Les chercheuses Roeline G. Kuijer et Jessica A. Boyce ont constaté que les individus qui disaient se sentir coupables après avoir mangé un aliment interdit (gâteau au chocolat) avaient “moins de succès dans leur perte de poids, sur une période de trois mois, que ceux qui associaient le gâteau au chocolat à une célébration. »

 

Pourquoi ?

La différence est dans le fait d’avoir un sentiment de contrôle plutôt qu’un sentiment d’impuissance. Dans cette étude, les personnes qui ressentaient de la culpabilité disaient aussi ressentir « des niveaux plus faibles en termes de contrôle comportemental par rapport à la nourriture, et avaient plus de difficultés à maintenir leur poids sur une période de 18 mois. »

Conclusion ? La culpabilité, la honte, l’inquiétude et tout autre sentiment à tendance désapprobatrice sont contre-productifs et empêchent d’atteindre et de maintenir ses objectifs. Ressentir une perte de contrôle peut vous mener à abandonner vos aspirations. Rester dans la culpabilité et la honte quant à vos choix alimentaires peut vous conduire à répéter le schéma ‘être dans le déni – céder – culpabilité – répéter’.

Relâchez un peu la pression. Si vous voulez vraiment ce morceau de gâteau au chocolat, et que vous avez globalement respecté de bonnes habitudes alimentaires, savourez-le avec un sentiment de célébration et de plaisir plutôt que de culpabilité, et vous rendrez à votre esprit – et à votre ligne – un fier service.

 

Kuijer R, Boyce J. Chocolate Cake: Guilt or Celebration? Associations with Healthy Eating Attitudes, Perceived Behavioural Control, Intentions and Weight-loss. Appetite. 2013.
Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !