L'orthorexie, l'obsession de bien manger

mis à jour par le 15/11/2018
Meal 918639 640

Depuis de nombreuses années les habitudes alimentaires se tournent vers le "manger sain". Certains opteront pour les produits bios, d'autres préféreront acheter des produits sur les marchés et les derniers scruteront avec minutie les étiquettes pour éliminer les "trop". Si cette quête du "manger sain" est raisonnée dans la majeure partie des cas, qu'en est-il lorsque cela devient une obsession compulsive, laissant l'orthorexie prendre le pas sur la raison?

 

L'orthorexie un véritable trouble alimentaire

Si pour certains la quête perpétuelle d'aliments ne présentant aucun désagrément pour la santé peut paraître comme une manie, pour d'autres cela relève d'une véritable maladie. En effet, cette quête ou plutôt cette obsession porte un nom: l'orthorexie.

L'orthorexie est un trouble alimentaire sérieux et invisible. Si au départ il est basé sur le rejet de certains aliments contenant des colorants, des conservateurs, des produits chimiques ou encore des graisses, il s'associe au fil du temps à un sentiment d'autosatisfaction, mais également de culpabilité si l'aliment ingurgité ne présente pas zéro défaut. La personne atteinte d'orthorexie s'enferme donc dans un cercle vicieux où l'alimentation prend le pas sur sa propre vie. C'est d'ailleurs ce dernier point qui va déterminer si on est atteint ou non d'orthorexie.

 

Les causes de l'orthorexie

Les causes de l'orthorexie sont avant tout comportementales, voire à tendance psychologiques dans certains cas. D'un côté il y a le culte du toujours "meilleur pour votre santé", le culte du manger équilibré, du manger sain qui pousse les consommateurs vers la culpabilisation lorsqu'ils mangent. L'orthorexique aura l'impression quant à lui d'être le bon élève qui fait attention à ce qu'il mange. Sauf qu’à vouloir trop bien faire on tombe dans l'excès qui là, devient pathologique. De l'autre côté, les causes de l'orthorexie sont psychologiques et sont plus liées à des peurs liées à la santé et à l'apparence physique.

 

Qui peut souffrir de l'orthorexie?

Si tout le monde peut souffrir d'orthorexie, on constate toutefois une prédisposition chez les personnes anorexiques qui vont en quelque sorte faire un transfert de leur trouble alimentaire. Ensuite, elle touche majoritairement les femmes qui toujours soucieuses de leur ligne peuvent tomber dans cette déviance.

 

Déceler une orthorexie

L'orthorexie peut être facilement décelable grâce à un petit test, connu sous le nom de test de Bratman qui relève plus d'un questionnaire en fait. Ce test d'ortorexie se compose de 10 questions simples sur votre rapport à la nourriture cherchant à définir dans quelles mesures la nourriture va prendre la pas sur votre vie. Ne prenant que quelques minutes, si le score à ce test dépasse les 4 points alors on peut dire que la personne souffre d'orthorexie.

 

Se libérer de l'orthorexie

Puisque l'on ne peut pas à proprement parler de maladie, on ne peut donc pas prescrire des médicaments pour traiter ce trouble. Le mieux reste l'approche thérapeutique permettant d'une part de se débarrasser des tocs liés par exemple au décryptage incessant des étiquettes et d'autre part visant à changer son comportement. Il convient ainsi de réapprendre ce qu'est la notion de manger pour le plaisir et de lâcher-prise sur le contrôle.

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !