Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

L'intolérance au gluten

mis à jour par le 09/10/2014
Intol%c3%a9rance au gluten

 

Il s’agit d’une réaction immunitaire anormale de l’intestin en présence de gluten, ce qui crée une inflammation des cellules des villosités intestinales pouvant entraîner leur atrophie. La conséquence : une mauvaise absorption des nutriments, vitamines et minéraux présents dans l’alimentation, ce qui entraîne des troubles tels qu’une fatigue persistante, une anémie, un amaigrissement inexpliqué ou une ostéoporose.

Comment différencier allergie, intolérance et sensibilité au gluten ?

Pour faire simple, les symptômes de l’allergie apparaissent tout de suite après l’ingestion des aliments, tandis que ceux de l’intolérance sont beaucoup plus longs à se manifester.


D’autre part, si les individus intolérants doivent exclure strictement tout aliment contenant du gluten de leur alimentation, les personnes présentant une simple sensibilité peuvent en consommer de façon raisonnable sans danger pour leur santé.

 

Comment diagnostiquer une intolérance au gluten ?

Le diagnostic de la maladie est complexe, car les symptômes diffèrent d’un individu à l’autre. L’Association française des intolérants au gluten estime d’ailleurs que cette affection est sous-diagnostiquée.

 

Les outils de diagnostic dont la médecine dispose aujourd’hui sont l’analyse de sang et la biopsie intestinale. La disparition des symptômes grâce à un régime sans gluten est également un indicateur pris en compte.

 

 

Quel est le traitement pour cette maladie ?

Il n’existe pas à l’heure actuelle de médicaments pour lutter contre l’intolérance au gluten. Un régime sans gluten strict doit donc être suivi à vie.

 

La principale source de gluten de notre alimentation est le blé. Sous forme de farine, cette céréale est l’ingrédient de base de nombreux aliments : le pain, les biscuits, les pâtes, etc. Mais il ne faut pas oublier que l’on retrouve également de la farine dans de nombreuses préparations industrielles comme les poissons panés, les plats tout prêts ou les crèmes desserts. La liste est très longue, et suivre un régime sans gluten demande donc une vigilance constante.

 

D’autres céréales contiennent également du gluten et sont à éviter : orge, avoine, épeautre, seigle, triticale et kamut.

Comment suivre un régime sans gluten ?

On peut le constater, il n’est pas simple de suivre un régime sans gluten. Quelques astuces peuvent cependant vous aider à envisager plus sereinement ces restrictions alimentaires. Tirez profit de l’offre de pains, viennoiseries et gâteaux sans gluten dont la commercialisation se généralise. Pensez à valoriser des produits qui vous sont autorisés plutôt que de regretter ceux qui vous sont interdits. Profitez de cet impératif pour cuisiner sainement des produits simples, mais qui ont du goût. Testez les cuisines exotiques (chinoises, japonaises, thaïlandaises) qui proposent souvent des plats à base de riz.

 

Vous trouverez également de précieux conseils auprès de L’Association française des intolérants au gluten. Dans tous les cas, il est indispensable de vous adresser tout d’abord à votre médecin traitant.

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !