Intolérance alimentaires : tous concernés !

écrit par le 03/06/2015
Intolerance

Embarrassé(e) par des ballonnements après le repas ? Peur de devoir courir aux toilettes si vous mangez ce qu’il ne faut pas ? Problèmes d’acné alors que votre adolescence est derrière vous ? Vous souffrez peut-être de sensibilité alimentaire.

Il existe trois catégories de problèmes liés à certains aliments. Voici les différences :

Allergie: provoque une réponse du système immunitaire. Allergènes courants : lait, crustacés, cacahuètes.

Intolérance: problèmes de digestion d’un ingrédient en particulier. Ex : intolérance au lactose ou au gluten.

Sensibilité: réaction désagréable après avoir mangé certains aliments, possiblement causée par certains additifs.

Les signes et symptômes peuvent inclure :

  • Maux et brûlures d’estomac,
  • Gaz, crampes, ballonnements, selles diarrhéiques
  • Nausée, vomissements
  • Maux de tête, migraine
  • Acné
  • Fatigue
  • Problèmes de concentration
  • Irritabilité, nervosité

Est-il possible que vous souffriez d’une intolérance ou d’une sensibilité alimentaire ?

Malheureusement, de nombreux tests, y compris les tests sanguins et cutanés, ne sont pas concluants. Ce n’est souvent qu’en tenant un carnet de bord de ce que vous mangez que vous pouvez déterminer si un certain aliment vous pose problème. Référez-vous au Plan d’Action pour des conseils concernant le carnet de bord alimentaire.

Il est parfois possible que vous n’ayez pas à éviter un aliment problématique de façon permanente. Un diagnostic correct ainsi qu’un traitement, une détoxification, combinés au fait d’éviter les nourritures industrielles, peuvent contribuer à un système digestif plus résistant et en meilleur santé.

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !