Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Remplir sa vie et non son estomac

mis à jour par le 23/10/2014
Remplir sa vie et non son estomac

 

Avant de commencer, posez-vous les questions suivantes 

  • Vous arrive t-il de manger par ennui ou parce que vous n’avez rien à faire ?

  • Lorsque vous vous sentez mal, vous reportez-vous sur la nourriture ?

  • Les fois où vous vous retrouvez seul(e), vous occupez-vous en mangeant ?

Comment bien remplir sa vie

Lisez l’anecdote suivante et réfléchissez ensuite à la manière dont vous remplissez votre propre existence…


« Un jour un prof de philo se présente devant sa classe avec une série d’objets inhabituels qu’il pose sur son pupitre. Le silence de l’assistance étant acquis, le prof prend un grand bocal à cornichons vide et propre et commence par le remplir jusqu’au bord de pierres. Le prof demande à la classe d’étudiants si le bocal est rempli. Oui, répond la classe. Le prof prend alors un sachet de gravillons et le verse dans le bocal qu’il agite et voilà que le gravier remplit tous les espaces encore vides. Après cette manipulation, le prof repose la même question. La classe souriante répond intriguée : oui. Le prof se saisit d’un petit sac de sable fin et le verse dans le bocal. Évidemment, le sable se fraie un passage dans les interstices restant, au grand contentement de la classe.


Voyez-vous, j’aimerais que vous compariez ce bocal à votre existence. Les pierres représentent les choses importantes comme la famille, le couple, la santé, les enfants. Ces choses qui font que, même si vous perdez tout le reste, votre vie n’en demeurera pas moins remplie. Les gravillons représentent les choses importantes mais non essentielles comme le travail, la maison, la voiture. Enfin, le sable représente les choses sans importance. Si vous commencez par mettre du sable dans votre bocal, il n’y aura plus assez de place pour y mettre ensuite le gravier et les pierres. Il en va de même de votre vie ; si vous gaspillez votre disponibilité et votre énergie pour les petites choses, il ne vous restera jamais assez de temps pour ce qui est essentiel à votre bonheur. Jouez avec vos enfants, prenez le temps d’être à l’écoute de votre santé, sortez avec votre conjoint, parlez à vos parents. Il y aura toujours assez de temps pour passer aspirateur ou laver votre voiture. Soignez les pierres en tout lieu et tout moment, le reste n’est que sable qui s’écoule entre vos doigts. »


Développer des centres d’intérêt

Profiter de la vie, ça commence bien souvent par des choses toutes simples qui nous occupent agréablement. Car si votre existence est bien remplie, vous chercherez moins de compensations dans la nourriture ou à tromper votre ennui en mangeant.

Pour cela, voici quelques pistes à explorer, qui vous permettront de valoriser d’autres éléments de votre vie :
Les activités sportives : le choix est vaste et il y en a forcément au moins une qui vous tenterait. Demandez conseil à votre médecin pour être sur que vous ne présentez aucune contre indications au sport que vous avez choisi. Pratiquer une activité sportive vous permettra de vous réconcilier avec votre corps et de vous sentir en pleine forme.

  • La musique : jouer d’un instrument de musique est une activité excellente qui demande beaucoup d’entrainement. Le temps passé à déchiffrer de nouveaux morceaux sera toujours gratifié une fois les objectifs atteints. Par ailleurs, jouer d’un instrument de musique met de bonne humeur, relaxe et développe certaines aires de votre cerveau. Vous en retirerez donc que des bénéfices.

  • Les activités manuelles et culturelles : la aussi, la diversité ne manque pas ! Renseignez-vous près de chez vous, car il y a surement des tas de possibilités. Ce genre d’activités est également un excellent moyen de développer votre vie sociale, de rencontrer du monde, de voire autre chose, de se changer les idées…

  • La famille, les amis : votre entourage est précieux, passez du temps avec eux, profitez des moments que vous partagez ensemble. Et lorsque vous vous sentez mal, n’hésitez pas à leur en parler pour aller mieux. La satisfaction que vous en retirerez sera bien plus importante que celle que la nourriture peut vous apporter.

  • La sexualité : ne la négligez pas, car c’est un moyen de vous sentir bien dans votre corps, mais également avec votre partenaire.

  • Le bénévolat : non seulement le bénévolat est utile pour les autres, mais il permet aussi de développer l’estime de soi. Or, les personnes qui ont confiance en elles on moins tendance à compenser avec la nourriture.

  • Les sorties : aller au théâtre ou au cinéma, voire un match, se rendre à une exposition, visiter un musée… Dans votre ville ou aux alentours, de nombreuses possibilités existent. Renseignez-vous sur les différentes offres car il existe bien souvent des propositions très attractives.

  • Votre cadre de vie : votre maison, votre jardin et votre bureau sont des lieux qui méritent votre attention puisque vous y vivez quotidiennement. Décorez-les, soignez-les, aménagez-les, ce sont autant  de manières de se sentir bien dans votre cadre de vie, tous les jours !


Développer un centre d’intérêt permet de relativiser quant à son apparence : le rapport à soi devient plus serein. Cela permet également de changer son attitude par rapport à la nourriture. En effet, toutes ces activités aident à ressentir de la satisfaction ailleurs que dans l’alimentation.

 

Au cas par cas, selon son mode de vie

Parce que les raisons pour lesquelles nous mangeons sans faim ne sont pas toutes les mêmes, voici des conseils au cas par cas pour remplir sa vie.
 

  • L’adolescent(e)/ l’étudiant(e) : Vous mangez en général par gourmandise, par ennui, devant la télé, ou encore à cause du stress, des examens par exemple. Vous êtes encore jeune et c’est le moment de prendre de bonnes habitudes alimentaires. Pour cela, adaptez vos portions pour vous accorder un petit goûter, ce qui vous évitera de craquer ensuite sur des sucreries. Faites du sport, sortez, occupez votre temps libre au maximum, mais ne restez pas sans rien faire. Enfin, trouvez-vous des astuces anti-stress pour ne pas succomber dès que la pression se fait sentir.

  • Célibataire/ Vivant seul(e) : Vous mangez généralement pour occuper votre temps libre, ou pour combler un manque, un vide. Ne vous laissez surtout pas aller, surtout si vous n’avez personne pour aider à rester raisonnable. Pour cela, trouvez-vous un passe temps qui vous plaise et auquel vous pourriez vous adonner facilement et régulièrement. Faites du sport régulièrement, essayez d’avoir une bonne hygiène de vie. Enfin, sortez, mais ne restez pas trop souvent seul(e) chez vous. Pourquoi pas ne pas vous inscrire dans un club de gym, de danse, de foot… ? C’est le meilleur moyen de faire des rencontres.

  • Femme/Homme en couple : Vous mangez principalement par gourmandise, le soir en semaine, ou les week-ends, ou bien lorsque vous avez des problèmes. La nourriture est pour vous source de plaisir, même si votre situation personnelle vous aide à garder un certain équilibre alimentaire. Sachez qu’à deux, il est plus facile d’avoir une bonne hygiène de vie, grâce au soutien de l’autre. Pour cela, demandez à votre conjoint(e) de vous aider à ne pas craquer, à modérer votre gourmandise… Trouvez-vous une activité sportive à pratiquer une voire plusieurs fois par semaine. Le soir, délaissez les activités qui poussent à grignoter (télévision…) et adonnez vous à d’autres loisirs (lecture…). En week-end, reposez-vous et occupez-vous, ce qui vous évitera de pensez à la nourriture. 

Votre action

Pour conclure cet article, votre action sera de lister toutes les centres d’intérêt que vous avez déjà ainsi que toutes les activités qui vous plairaient et qui s’offrent à vous.
 
Je vous demande ensuite de choisir au moins trois nouveaux/nouvelles centres d’intérêt/activités qui vous permettraient de vous sentir satisfait. Et de vous y adonner très régulièrement.

A bientôt sur Ligne en Ligne ! 

 

 

 

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !