Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Les étirements ou stretching : le sport sans douleur !

mis à jour par le 10/10/2013

étirement des mollets

A intégrer à la fin de chacune de vos séances de sport, les étirements sont absolument essentiels si vous voulez éviter tout dégât à long terme. On voit en effet trop de sportifs confirmés se plaindre de douleurs diverses, une fois la quarantaine sonnée. Ces problèmes sont très souvent liés à une pratique insuffisante du stretching.

Après l’effort, les étirements servent à redonner aux muscles leur extension et leur élasticité. Ils permettent aussi de les assouplir. Si vous ne les étirez pas suffisamment, vos muscles finiront par se raidir et par tirer sur les tendons, provoquant tendinites et fractures de fatigue.

 

Très utiles pour le dos, un bon stretching permet aussi d’éviter le tassement des vertèbres, qui entraîne des douleurs prématurées.

Mais le stretching a aussi des vertus immédiates. A court terme, il vous permet de limiter les courbatures, assez désagréables, que l’on ressent après un effort. Si vous rencontrez ces douleurs, sachez qu’il est trop tard pour agir. Les courbatures sont des microlésions sur les muscles. Vous ne ferez donc qu’aggraver la situation si vous vous étirez trop tardivement. En forçant trop, vous risquez même des déchirures.

Mais le stretching est aussi un moment privilégié de détente. Il vous permettra de ressentir encore plus les bienfaits de la pratique sportive. Après la douche, vous ressentirez une vraie sensation de légèreté, qui vous donnera envie de rechaussez vos baskets très rapidement.

Concrètement, comment doit-on s’y prendre ?

  • Après une séance d’environ 1 heure de temps, il faut consacrer entre 20 et 30 minutes aux étirements, soit idéalement presque la moitié du temps de la séance d’activité.
  • Pour que le stretching soit efficace, vous devez rester au moins 15 à 20 secondes dans chaque position, en répétant celle-ci au moins deux fois. L’idéal est d’alterner l’exercice, côté droit, puis côté gauche.
  • Procédez de manière méthodique, en partant des membres du bas du corps et en remontant au fur et à mesure. Cela vous évitera d’oublier d’étirer des groupes de muscles qui, sans état d’âme, vous créeraient des courbatures.
  • Ne zapper pas le stretching. Pour ceux qui ont un emploi du temps chargé, faites les exercices un peu plus rapidement mais prenez le temps d’étirer au moins 2 fois les muscles qui ont été le plus sollicités.

 

 

 

 

Retourner à la liste des exercices

 

 Etirement des ischio-jambiers 

 étirement des ischio-jambiers
 étirement des ischio-jambiers 2

 

Etirement des quadriceps

 étirement des quadriceps
 étirement des quadriceps 2

 

Etirement de la bandelette illio-tibiale

 étirement de la bandelette illio-tibiale
 étirement de la bandelette ilio-tibiale 2

 

Etirement des fessiers

 étirement des fessiers
 étirement des fessiers 2

 

Etirement des abducteurs 

 étirement des abducteurs
 étirement des abducteurs 2

 

Etirement des abducteurs et ischio-jambiers 

 étirement des abducteurs et ischio-jambiers
 étirement des abducteurs et ischio-jambiers 2

 

Etirements obliques 

 étirement oblique
 étirement oblique 2

 

Etirement du dos 

 étirement du dos
 étirement du dos 2

 

Etirement des biceps et avant-bras 

 étirement des biceps et avant-bras

 

Etirement des avant-bras 

 étirement des avant-bras

 

Etirement des triceps 

 étirement des triceps

 

Etirement des mollets 

 étirement des mollets

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !