En savoir plus sur l'hypotension

mis à jour par le 28/11/2014
Hypotention

 

L’hypotension n’est pas une maladie, et pourtant, elle concerne beaucoup de personnes. Généralement, cette baisse de tension artérielle se produit aux alentours des cinquante ans d’un individu. Cependant, certains facteurs peuvent produire une hypotension chez un sujet jeune et en bonne santé.

 

L’hypotension, une baisse subite de la pression artérielle

La tension artérielle est la force que le sang exerce sur les parois artérielles. L’hypotension se définit donc comme une baisse anormale de cette pression. Selon chaque cas, elle se produit de façon temporaire, permanente, fréquente ou occasionnelle. Un geste inattendu est souvent à l’origine de l’hypotension, comme lorsqu’une personne se lève brusquement. La quantité de sang qui afflue jusqu’au cerveau diminue d’un coup.

 

L’hypotension, des symptômes caractéristiques

En matière de santé, un changement quelconque doit toujours être pris en compte. Il est alors plus facile de diagnostiquer une hypotension grâce à des caractéristiques spécifiques. L’individu ressent une soudaine fatigue accompagnée d’une baisse de forme. Il a alors des difficultés à se concentrer sur ce qu’il fait tout en se laissant gagner progressivement par la dépression. Des troubles circulatoires surviennent fréquemment en cas d’hypotension. Par un temps chaud et lourd, la dilatation des vaisseaux sanguins est importante tandis que la transpiration provoque un déficit hydrique. Les personnes ayant une hypotension sont souvent victimes de vertige à cause d’un brusque changement de position. Quand elles se penchent, les vaisseaux sanguins ne se contractent pas assez vite face au flux rapide du sang qui arrive dans le ventre et les jambes. La baisse de pression artérielle se caractérise entre autres par des étourdissements, des troubles de la vision, des évanouissements, des nausées ainsi que des maux de tête.

 

L’hypotension, personnes à risque et facteurs de risque

Elle est plus fréquente en cas de diabète, de maladie de Parkinson, d’importantes varices ainsi que dans le cas de problèmes relatifs au rein. Les personnes âgées sont les plus touchées par ce problème, parce que les parois des vaisseaux sanguins sont de plus en plus rigides et ne sont plus sensibles aux variations des pressions artérielles. Dans le cas d’une femme enceinte, la baisse de tension peut-être due au fait que le bébé ait écrasé une artère ou une veine. Les individus souffrant de problèmes cardiaques ou atteints de maladies liées aux systèmes nerveux sont également des personnes à risque. La consommation excessive d’alcool augmente le risque d’hypotension, car cette boisson fait uriner en plus de dilater les vaisseaux sanguins. La pression sanguine s’en trouve alors réduite à cause d’une déshydratation. L’hypotension peut résulter d’une prise de drogue ou d’un certain type de médicament.

 

L’hypotension, les conséquences sur la santé de l’individu

D’une manière générale, la baisse de la pression artérielle entraîne des étourdissements, des vertiges,  tout en étant accompagnée de malaises sans raison apparente. L’hypotension artérielle nécessite alors une consultation médicale, car un cas grave doit être traité dans les plus brefs délais. La situation devient urgente quand la baisse de pression sanguine se produit de façon prolongée et aiguë. Les praticiens sont en outre inquiets quand le patient est sujet à une confusion mentale, une perte de conscience, une somnolence inappropriée et d’autres symptômes dus à une baisse de la circulation sanguine. Concernant l’hypotension orthostatique (baisse de la tension artérielle lors du passage de la position couchée à la position debout), elle entraîne des pertes de conscience et des chutes, notamment à cause des médicaments et de l’âge.

 

L’hypotension, les traitements adéquats

Le traitement préconisé par un médecin pour une hypotension varie d’un cas à un autre en fonction de la cause sous-jacente. Pour certaines personnes, un changement des habitudes quotidiennes est suffisant pour retrouver une bonne santé. Il s’agit de se conformer à une meilleure hygiène de vie en pratiquant du sport et en optant pour une alimentation saine. Par contre, en cas d’une basse pression sanguine constante, le médecin recommande un arrêt de la prise médicament en cause ou une réduction de la posologie. Généralement, les praticiens prescrivent de la fludrocortisone qui permet d’augmenter le volume sanguin.

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !