Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

L'effet yoyo

mis à jour par le 27/02/2015

effet-yoyo

 

L’effet yoyo : c’est quoi au juste ?

Nombreuses sont celles qui, à la suite d’un régime amincissant, reprennent aussitôt les kilos perdus, voire même quelques-uns en plus ! On appelle ce phénomène l’effet yoyo, puisqu’il est rythmé par une alternance de pertes puis de gains de poids.

A quoi est dû l’effet yoyo ? Comment l’éviter ? Quelles sont les bonnes habitudes à adopter ? Ligne en Ligne fait le point sur l’ennemi public numéro 1 de toute « régimeuse »…
 

L’effet yoyo : conséquence perverse des régimes

Un régime amincissant s’ensuit bien souvent d’un effet yoyo qui est le résultat d’un stockage de graisses par l’organisme. Ce dernier fonctionne en fait un peu comme une balance : lorsque l’on mange trop, on stocke une partie du bol alimentaire sous forme graisseuse. A l’inverse, lorsque l’apport calorique est trop faible, on déstocke les réserves, induisant alors une perte de poids.

Ainsi, si l’on suit un régime draconien basé sur la  privation, alors lorsque l’on reprend une alimentation normale, notre organisme va stocker 2 fois plus et les kilos reviennent de plus belle !
 

Quand l’effet yoyo se fait sélectif…

L’effet yoyo s’adresse plus particulièrement aux femmes pour la simple et bonne raison qu’elles sont plus nombreuses à entreprendre un régime amincissant. Par ailleurs, plus vous êtes sensible et que vous vous laissez facilement submerger par vos émotions, plus vous serez sujet à l’effet yoyo.

Les autres personnes « à risque » pour l’effet yoyo sont celles qui mangent vite et/ou inconsciemment, sans réelle faim. Il en est de même pour celles qui mangent des produits trop gras ou encore qui font des crises de boulimie.

 

Quelles conséquences sur l’organisme ?

En plus d’engendrer une perte de poids excessive, l’effet yoyo semble affaiblir le système immunitaire, selon une étude américaine datée de 2007. En effet, sur les 114 femmes ayant été observées, celles qui subissent davantage l’effet yoyo ont vu l’activité de leurs cellules immunitaires (lymphocytes NK) diminuer et donc leur sensibilité aux rhumes et aux infections diverses augmenter.

En outre, l’effet yoyo induit en général l’émergence d’émotions négatives chez les individus qui y sont sujets. Sentiment d’échec, frustration, détresse émotionnelle ou encore fatigue chronique sont en effet monnaie courante.

 

Les bonnes habitudes à adopter

Pour dire adieu à l’effet yoyo, voilà quelques conseils à mettre en pratique :

  • Se fixer des objectifs de poids réalistes : une perte de poids progressive est la clé du succès…
  • Eviter les privations à outrance car vous n’en serez que plus frustrée… et vous vous vengerez tôt ou tard sur la nourriture !
  • Adopter un régime par phases pour ne pas brutaliser votre organisme et lui permettre de s’adapter en douceur à vos nouvelles habitudes alimentaires.
  • Entreprendre une phase de stabilisation afin de conserver plus longtemps votre nouveau poids.
  • Ne pas sauter de repas pour éviter l’effet de stockage.
  • Prendre le temps de manger afin de rester à l’écoute de votre corps et des signaux de satiété qu’il vous envoie.

Enfin, n’oubliez pas que la pratique d’une activité physique régulière est indispensable pour vous aider à stabiliser votre poids dans la durée et ainsi éviter l’effet yoyo !

 

 

Et si vous souhaitez découvrir plus de conseils et astuces pour mincir, ou bien être accompagné(e) dans votre perte de poids grâce à un suivi personnalisé, découvrez le Coaching Minceur Ligne en Ligne.

 

 

 

Retour à la liste des articles

 

 

livre-recettes-gratuit

 

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !