Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

La cellulite

mis à jour par le 17/11/2015

peau-orange

Avant l’été, chassez vos capitons

Au moment de ressortir les maillots de bains, les complexes ressurgissent. On regarde sa silhouette dans le miroir avec anxiété. La cellulite, ennemi n°1 des femmes, serait-elle une fatalité imparable ?


La cellulite est la conséquence d’un dépôt de graisses sous la peau généralement localisé au niveau des hanches, du ventre, des cuisses et des fesses. Ce problème est souvent dû à des dérèglements hormonaux, dont les femmes sont les principales victimes. Les hommes peuvent aussi être touchés par la cellulite mais chez eux, le problème est plus rare et  il reste localisé au niveau de l’abdomen. Il est donc souvent aussi moins visible.

Ligne en Ligne vous donne tous les éléments pour ne pas baisser les bras.

Les causes de la cellulite

 

Les facteurs qui peuvent se combiner :   

  • Un déséquilibre hormonal, comme par exemple une sécrétion excessive d’œstrogène. Ce problème, souvent liée à la ménopause, entraine de la rétention d’eau.
  • Des troubles circulatoires comme un mauvais retour veineux des membres inférieurs en particulier. Ces troubles peuvent être accentués par le port de vêtements trop étroits.
  • Une mauvaise hygiène de vie, et en particulier un manque d’exercices physiques et alimentation déséquilibrée. Le tabac est également un facteur aggravant.
  • La prise de certains médicaments, comme des antihistaminique, ou de la pilule.
  • L’influence de facteurs génétiques.

En fait, il existe plusieurs types de cellulite, dont les manifestations sont différentes :

  • La cellulite aqueuse (ou cellulite d’infiltration). Souple et visible, elle est souvent la conséquence de troubles circulatoires et elle s’accompagne de sensation de jambes lourdes et de varices. La sédentarité est un facteur susceptible d’augmenter le risque d’apparition de ce type de cellulite.
  • La cellulite adipeuse. Molle et douloureuse, elle se développe principalement au niveau des hanches et de la culotte de cheval. Ce type de cellulite provient généralement d’un apport alimentaire trop riche en graisse et d’une absence de pratique sportive. Elle est donc souvent accompagnée d’un problème de poids.
  • La cellulite fibreuse. Elle se caractérise par un aspect peau d’orange. Les adipocytes (cellule de stockage des graisses) sont entourées de fibres de collagène qui, dans ce cas, vont se durcir. Il est extrêmement difficile de chasser de type de cellulite.




 

Comment lutter contre la cellulite ?

Il n’existe pas une solution mais un ensemble d’actions qu’il faut associer pour vaincre l’ennemi.

 

  • Booster son activité physique. On privilégiera surtout les sports faisant travailler l’ensemble des muscles de notre organisme et permettant au corps de respirer : natation, vélo, rollers…

 

  • Corriger son alimentation en limitant les matières grasses et en augmentant les fibres. 5 fruits et légumes par jour sont idéals à ce titre. Il faut également faire attention à ne pas trop saler ses plats et à consommer de l'alcool de façon modérée. Ces deux facteurs participent en effet à la rétention d'eau ainsi qu’à l'engorgement des tissus.

Il existe également dans le commerce toute une panoplie de produits et de soins consacrés à la guerre contre ce fléau ! Mais attention très peu d’entre eux ont été évalués selon des tests scientifiques. Quelques méthodes ont cependant fait leurs preuves :

  • Les massages aident, en général, à évacuer les dépôts de cellulite. On peut recourir à des machines de type palper rouler qui aspire la peau avant de la masser. L’aquagym est également une bonne solution car l’eau permet un massage de la surface du corps.
  • Les tisanes à action drainante, à consommer avec modération.
  • Les pommades comportant de la caféine qui stimulent la circulation sanguine et lymphatique.

Quant à la liposuccion, cette méthode n’est applicable que pour la cellulite adipeuse localisée, comme par exemple la « culotte de cheval ». Seulement les deux tiers des patientes opérées sont satisfaites du résultat. La liposuccion étant extrêmement coûteuse et douloureuse, il est donc judicieux d’essayer les autres méthodes avant ! Une fois encore, les solutions miracles n’existent donc pas.

 
 

La cellulite - Les articles Retour à la liste des articles

La cellulite - Les articles Découvrez nos articles et exercices sportifs

 

Découvrez le Service Premium Ligne en Ligne

Et si vous souhaitez découvrir plus de conseils et astuces pour mincir, ou bien être accompagné(e) pour perdre du poids grâce aux conseils personnalisés d’une diététicienne professionnelle, découvrez le Coaching Minceur Expert de Ligne en Ligne.

 

 

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !