Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Les bienfaits du cornichon

mis à jour par le 19/02/2015
Les bienfaits des cornichons

 

Le cornichon : un concombre immature

Contre toute attente, le cornichon n’est en fait qu’un concombre juvénile. Suite à une sélection continue des plantes, on obtient aujourd’hui des variétés hybrides de cornichons, pouvant engendrer précocement des fruits plus nombreux et de petite taille. D’où vient le cornichon ? Comment le prépare-t-on ? Quelles sont ses qualités nutritionnelles ? Ligne en Ligne vous renseigne sur ce condiment phare de la cuisine traditionnelle française.

 

Le cornichon, un condiment venu du froid

Le concombre est un très vieux légume originaire de l’Himalaya et cultivé depuis plus de 3000 ans en Inde. Lorsqu’il est récolté avant maturité et trempé dans un bol de vinaigre, il change alors de nom et devient cornichon.

On l’évoque en France dès le XVIème siècle, époque à laquelle on consommait du sel et du vinaigre comme condiments. Il fut alors très apprécié pour ses vertus apéritives et digestives.

 

Préparation du cornichon

La récolte du cornichon destiné à être conservé dans du vinaigre s’effectue quand le fruit a atteint 5 à 8 cm de longueur, c’est-à-dire avant sa pleine maturité. Il est ensuite brossé pour retirer les poils superficiels, puis recouvert de sel pendant 24 heures, afin de bien le faire dégorger.

Une fois égoutté soigneusement, le cornichon est trempé dans du vinaigre aromatisé qui va progressivement l’imprégner et remplacer toute l’eau initialement présente. Au bout de 3 à 4 semaines, il peut alors être consommé avec de la charcuterie, en salade ou bien tout simplement en apéritif.

 

Le cornichon : bon pour la santé ?

Le cornichon a une composition proche de celle du concombre. Comme lui, il ne renferme que peu de constituants énergétiques : 100g de cornichons n’apportent en effet que 0,7g de protéines, 2,1g de glucides et 0,1g de lipides. En outre, c’est un aliment très peu calorique puisqu’il n’apporte que 16 kcal/100g.

Etant donné que la portion habituelle pour un adulte est de l’ordre de 10 à 20g (soit 4 cornichons en moyenne), la teneur calorique totale n’excède pas 5kcal. Pour toutes les miss au régime, ne vous méfiez plus des cornichons !

Si le cornichon n’apporte qu’une fraction minime des vitamines et minéraux recommandés par jour, seul le sodium fait exception et atteint une teneur particulièrement élevée : environ 700mg pour 100g ! Gare donc aux personnes souffrant d’hypertension, de maladie rénale ou encore d’insuffisance cardiaque.

 

Quel est l’intérêt du cornichon ?

Avec sa texture ferme et croquante et sa saveur acidulée et aromatique, le cornichon est un produit très apprécié pour l’apéritif. Il joue également un rôle d’exhausteur en relevant le goût des aliments qui l’accompagnent.

Son acidité stimule les sécrétions digestives et excite l’appétit. Consommé en début de repas, il favorise donc la digestion et l’assimilation, en particulier chez les individus atteints d’hypo-acidité gastrique.

Moralité : un cornichon en début de repas vous assure équilibre alimentaire et bonne digestion ! Bon appétit !

 

Retour à la liste des articles

 Découvrez les articles et exercices sportifs Ligne en Ligne

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !