-->

Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

L'alimentation des seniors

mis à jour par le 03/09/2013

 alimentation-seniors

L’alimentation des seniors

Certains ne le savent peut-être pas mais dimanche, c’est la fête des grand-mères, comme tous les premiers dimanches du mois de mars. Même si cette fête n’est pas très ancienne - elle a été créée dans les années 80 – elle est dorénavant marquée dans le calendrier et pour l’occasion, nous nous sommes intéressés à l’alimentation des seniors.

Vieillir en bonne santé

 En France, à l'heure actuelle, 17% de la population a plus de 65 ans. Et près de 1,5 millions de personnes ont 85 ans (ou plus...).  Certes, les conditions de vie, une meilleure alimentation, des métiers moins pénibles, font progresser l'espérance de vie de façon impressionnante (on a "gagné" 2,5 ans d'espérance de vie en 10 ans mais il faut tout de même veiller à vieillir "en bonne santé"!

Comme à tout âge et peut-être même d’avantage, l’alimentation compte beaucoup dans son bien-être. La qualité de son alimentation va permettre de ralentir le vieillissement naturel, de prévenir l'apparition de certaines maladies liées à l'âge, et donc de vieillir en ayant une bonne qualité de vie.

Du point de vue nutritionnel, les risques majeurs chez la personne âgée sont les carences. Afin d’éviter cela il est important de surveiller 3 points :

  • L'apport énergétique
  • L'apport en protéines,
  • L’apport en calcium et acides gras essentiels

 

Règle n°1 : un apport énergétique suffisant

Etre âgé ne signifie pas forcément « moins mangé ». Même si l’activité physique d’un retraité diminue, une personne âgée a cependant un besoin calorique journalier à respecter. Diminuer les rations alimentaires n’est donc pas une solution. L’important est de bien manger tout en mangeant suffisamment, avec un minimum de 1500 kcal/jour.

Un comportement fréquent est à déploré : arrivés à un certains âge, la lassitude de préparer les repas, surtout lorsque l'on se retrouve seul, se fait sentir et cuisiner devient plus difficile. On préfère grignoter ou se préparer des plateaux TV très caloriques. Il faut ajouter à cela la prise plus fréquente de médicaments qui peut entraîner une diminution de l'appétit.

D'autre part, l'avancée en âge entraîne une évolution de la perception du goût : les cellules du goût se renouvellent moins vite, et la sensibilité aux différents goûts diminue : tous les goûts se ressemblent, avec l'impression de manger toujours "à peu près la même chose".  Pour éviter cela, n’hésitez pas à varier les plats, épicer vos recettes et bien vous hydrater.

 

régime dukan
 

Règle n°2 : L'apport en protéines

Cet apport est essentiel car les protéines servent  à la fabrication de la masse musculaire et à la fabrication des anticorps. Si l'apport en protéines n'est pas suffisant, la perte de masse musculaire peut entraîner de la fatigue et un ralentissement de l’activité physique par un affaiblissement du corps. Sans protéines, le vieillissement est accéléré. De même, si l'apport en protéines n'est pas suffisant, la fabrication des anticorps sera déficiente, et l'organisme ne pourra pas lutter efficacement...

L'apport journalier doit être de l'ordre de 1 g à 1,2 g par kilogramme de poids. Par exemple,  une personne pesant 70 kg doit avoir un apport de 70 à 84 g de protéines. Comment atteindre cet objectif ? Par exemple,  consommez des produits laitiers (3 à 4 par jours) ou de la viande 150g par jour).

Règle n°3 : l'apport en calcium et en vitamine D

A partir d’un certain âge, nos os sont plus fragiles et demandent plus d’attention. Ainsi, il est important de les renforcer pour éviter des fractures et une calcification plus lente. Une des principales maladies associées est l’ostéoporose, qui se manifeste à partir de 65 ans, chez les hommes comme chez les femmes.

Il est important de prévenir l’ostéoporose en augmentant sa consommation de calcium, estimée à 1200 mg/jour pour une personne de plus de 65 ans. Le calcium des produits laitiers est le plus efficace (1 yaourt apporte 150 mg de calcium, 30 g de fromage à pâte dure en apporte 300 mg, 30g de fromage à pâte molle en apporte en moyenne 30mg)

Concernant la vitamine D, elle est principalement fabriquée par l'organisme sous l'action des rayons du soleil. Chez la personne âgée, cette synthèse s'effectue moins bien. Il est donc primordial d’augmenter l'apport alimentaire de la vitamine D (foies de poisson, poissons gras, œufs, foie, produits laitiers non écrémés...)


Outre l’alimentation, l’activité physique est un des meilleurs moyens pour lutter contre le vieillissement prématuré. Vous pouvez découvrir notre dossier à ce sujet.


Pour conclure ce dossier, je tenais à souhaiter une très bonne fête à toutes les grand-mères. Bien que cette fête soit d'origine commerciale, c'est tout de même l'occasion de dire à nos grand-mères combien nous les aimons.

Votre coach Thomas

 

Retour à la liste des articles

Découvrez les articles de notre coach sportif

 

Manque motivation ? Découvrez les conseils de notre coach

 

 

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !