Alimentation : les idées reçues (1ère partie)

écrit par le 02/06/2015
Croyance

Ne soyez pas dupe ! Voici les idées reçues les plus répandues qui peuvent ruiner vos meilleurs efforts.

 

Les calories vous veulent du mal

Lorsque le phénomène basse-calorie a fait son apparition, les firmes alimentaires ont commercialisé ces produits en les présentant comme LA solution pour perdre du poids.
Le problème ? Ces aliments sont pleins de produits chimiques qui peuvent en réalité provoquer une prise de poids plus importante qu’avec une absorption normale de calories. Exemple typique : la prise de poids est plus grande avec un soda light qu’avec un soda normal.

 

C’est le nombre de calories qui compte

Rien ne pourrait être moins vrai. Bien que ce ne soit pas dans votre intérêt de vous gaver de calories, il vaut bien mieux consommer 800 calories avec un repas comprenant des ingrédients frais, crus et bio que de manger un plat préparé allégé à 250 calories plein d’ingrédients sans nutriments et que vous mettez au micro-ondes.

 

Le gras vous rend gras

Une alimentation pauvre en matière grasse ou sans matière grasse peut en fait provoquer un gain de poids, car l’organisme a besoin de gras sains pour brûler les graisses, et pour envoyer les signaux indiquant que l’on est rassasié. De plus, les aliments pauvres en matières grasses contiennent la plupart du temps des gras trans, le pire des gras, lié non seulement à la prise de poids mais aussi aux maladies cardiovasculaires.

 

Willett WC, Leibel RL. Dietary fat is not a major determinant of body fat.  Am J Med. 2002;113 Suppl 9B:47S-59S.
Melanson EL, Astrup A, Donahoo WT. The relationship between dietary fat and fatty acid intake and body weight, diabetes, and the metabolic syndrome. Ann Nutr Metab. 2009;55:229-43.
Sacks FM, Bray GA, Carey VJ, et al. Comparison of weight-loss diets with different compositions of fat, protein, and carbohydrates. N Engl J Med. 2009;360:859-73.
Shai I, Schwarzfuchs D, Henkin Y, et al. Weight loss with a low-carbohydrate, Mediterranean, or low-fat diet. N Engl J Med. 2008;359:229-41.
Mozaffarian D, Hao T, Rimm EB, Willett WC, Hu FB. Changes in diet and lifestyle and long-term weight gain in women and men. N Engl J Med. 2011;364:2392-404.
Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !