-->

Quel est votre profil minceur ?

Les études ont prouvé que faire correspondre votre régime à votre propre style de vie
est le principal facteur de succès pour mincir.

Faire le test

Les alicaments sont-ils réellement efficaces ?

mis à jour par le 03/09/2013
 alicaments

 Notre avis sur les alicaments

Lait riche en fer et en calcium, jus de fruits multivitaminés ou encore yaourts enrichis au bifidus actif, les alicaments sont de plus en plus présents dans les rayons de vos supermarchés. A coup de marketing publicitaire et offre promotionnelle, la consommation des alicaments augmente de 20% chaque année et cela ne semble pas prêt de s’arrêter. Mais qu’est-ce qu’un alicament exactement ? En existe-t-il plusieurs familles ?  Sont-ils vraiment bénéfiques pour la santé ? Ligne en Ligne a mené l’enquête pour vous.

Qu’est-ce qu’un alicament ?

L’alicament est un terme contractant les mots  « aliment » et « médicament ». Ce sont donc des médicaments qui prétendent soigner. Les fabricants, principalement des grands groupes alimentaires comme Danone, Unilever, Nestlé et bien d’autres,  prétendent que les substances contenues dans un alicament peuvent réduire les risques médicaux ou prévenir l’apparition de certaines maladies.

Il existe plusieurs familles d’alicaments :
  • Enrichis en Omega 3, Omega 6, vitamines, fer, calcium…
  • Destinés à rétablir le transit intestinal grâce au Bifidus Actif
  • Destinés à lutter contre le cholesterol
  • Enfin, certains laits fermentés à boire contiennent un pro biotique qui aiderait à équilibrer la flore intestinale.

Tous ces produits sont évidemment testés et des enquêtes sont menées pour déterminer leur efficacité. Cependant, peut-on parler réellement de médicament ?

Alicaments industriels / Alicaments naturels

Notre alimentation impacte directement sur notre état de santé, comme en témoignent des affections telles que l’anorexie ou l’obésité. Nous devons donc apprendre à manger équilibré en consommant des fruits et légumes et en limitant la consommation de sucre et de matières grasses. L’apparition des alicaments industriels s’est donc fait dans cette même logique. Les industriels ont ainsi profité de cette tendance pour créer des produits dits préventifs à prix coûteux.

Il existe aussi des alicaments naturels à qui l’on prête des vertus médicinales. L’ail cru par exemple aurait des propriétés antiseptiques, antibiotiques et antivirales. Un autre exemple est le jus de canneberge qui aurait des effets bénéfiques sur les infections urinaires. Il y a donc parfois des moyens très simples pour s’alimenter en se faisant du bien.

banniere-dukan

Vraiment bénéfique pour la santé ?

Les professionnels de la santé doutent généralement des prétendus bénéfices des alicaments. Médecins, pharmaciens et politiques ne condamnent pas ces produits qui, en eux-mêmes ne sont pas nocifs mais ils ne les recommandent pas pour autant.  D’ailleurs, les effets d’aucun alicament jusqu’à présent n’ont encore été prouvés. Il est vrai que les fabricants sont tenus par la législation européenne de ne pas faire de publicité mensongère et font ainsi de nombreux tests et enquêtes. Cependant, les alicaments ne subissent pas les mêmes contrôles qu’un médicament avant ainsi qu’après sa mise sur le marché. Les publicités ne mentent donc pas mais orientent le discours.

Les professionnels de la santé sont formels : un aliment peut agir discrètement sur un symptôme mais sans la puissance d’un médicament et sur le très long terme. En revanche, il ne peut être considéré comme pouvant prévenir une maladie.

En conclusion,

La nutrition humaine n’est pas à prendre à la légère et il ne faut pas confondre se nourrir et se soigner. D’ailleurs, tant que les alicaments ne seront pas à prescrire sur ordonnance, on ne pourra pas vraiment les considérer comme de véritables médicaments.

Alors que les professionnels de la santé jugent de que le marketing des alicaments est d’abord un argument de vente tendance, ils sont au moins d’accord avec les marketeurs sur un point : les alicaments ne sont pas nocifs et peuvent faire du bien à leurs consommateurs, tel un effet Placébo.  

Sans prendre parti, Ligne en Ligne vous conseille de

  • Ne pas abuser sur les quantités. Une margarine, même allégée ou réduisant le cholestérol, reste de la margarine
  • Ne pas s’exonérer d’une vie saine (sport et équilibre alimentaire)
  • Ne pas oublier le goût. Il faut aussi manger pour se faire plaisir !

 A vos livres :

 

banniere-service premium

 

Retour à la liste des articles

Découvrez les articles et exercices Ligne en Ligne


Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !