5 aliments pour affronter l’hiver

mis à jour par le 28/04/2017
J633wd7bar

Moi, j’adore l’hiver. Les gros pulls, les feux de cheminée, les bonnets à pompon, les soupes, LES RACLETTES, non, franchement, je ne vois vraiment pas pourquoi les gens n’aiment pas le froid.

Alors, OUI, il y a les températures qui baissent, les journées qui raccourcissent, les organismes qui se fatiguent du fait de la luminosité décrue, la déprime saisonnière, les nez qui coulent et les bars de métro qui font le bonheur des microbes et virus.

Mais s’il n’y a vraiment que ça qui vous chagrine, alors rassurez-vous. L’organisme est une machine bien faite et manger selon la saison permet souvent de conserver santé et énergie. Voilà donc les 5 aliments à consommer pour affronter l’hiver sans encombre.

 

Le poisson et les fruits de mer

Grande source d’acide gras omega-3, le poisson et les fruits de mer sont votre allié numéro 1 pour repousser la déprime saisonnière qui gagne beaucoup d’entre nous en période hivernale.

Consommés deux fois par semaine, ils renforceront en plus votre système immunitaire, ce qui peut servir face aux affreuses bêbêtes qui nous clouent au lit avec 40 de fièvre.

Huile d’olive, amandes et graines de lin sont aussi une excellente source d’omega-3.

 

Les légumes et les fruits

Globalement, tout ce qui est vivement coloré est bon pour votre santé, et tout particulièrement en hiver. La couleur vient en effet de composés phytochimiques ayant des bienfaits sur la santé.

Donc, les épinards, les tomates, les poivrons, les pois etc. seront vos meilleurs amis. Légumes ou fruits, assurez-vous que vous mangez bien vos 5 fruits et légumes par jours. Et, pour faire simple, partez du principe que chaque couleur apporte des vitamines différentes. Donc le mot d’ordre, c’est de manger co-lo-ré !

 

 

Les œufs et la viande

Les protéines contenues dans les œufs et la viande sont indispensables au renforcement de votre système immunitaire puisqu’elles participent à la fabrication des anticorps.

On privilégie les viandes maigres, comme la dinde ou le poulet. Pas d’orgie de charcuterie sous prétexte qu’on prend soin de son système immunitaire. En effet, en plus de vous faire considérablement grossir, la charcuterie et les viandes trop grasses fatiguent l’organisme, qui résistera alors moins bien aux infections.

 

L’ail et l’oignon

C’est chéri(e) qui va être content(e) ! Vous n’aurez qu’à invoquer leurs propriétés désinfectantes auprès de l’être aimé. Est-ce qu’il/elle veut vraiment que vous soyez malade tout l’hiver ? Egoïste !

On ne lésine pas, donc, sur ces subtils aromates, et on peut même se tourner vers l’échalote, qui, elle aussi, faire fuir… les microbes.

 

Le millepertuis

Si vous êtes sujet à la déprime saisonnière, n’hésitez pas à vous tourner vers la nature ! Le millepertuis, par exemple, est reconnu pour ses vertus apaisantes dans les cas de dépression légère ou modérée.

3 fois par jour en cure avant l’hiver, vous pourrez trouver des extraits de millepertuis en pharmacie par exemple. Il augmentera votre taux de sérotonine  dans le sang, hormone responsable de votre bonne humeur.

 

 

Bien entendu, manger ces aliments ne vous dispense pas des règles de base de la saison hivernale :

  • On se lave les mains régulièrement,
  • On pratique une activité physique régulière pour maintenir le corps dans une forme olympique (on se sèche les cheveux après la piscine, pas la peine de vous sentir invincible sous prétexte que vous avez mangé des épinards à l’ail)
  • On dort bien pour ne pas rendre son organisme plus fragile.

Ligne en Ligne vous souhaite un excellent hiver !

 

 

Et si vous souhaitez découvrir plus de conseils et astuces pour mincir, ou bien être accompagné(e) pour perdre du poids grâce au suivi personnalisé d'une diététicienne diplômée, découvrez le Coaching Minceur Expert de Ligne en Ligne.

Write icon

Vous avez aimé cet article ? Envie de partager des choses vous aussi ? Nous vous invitons à écrire pour Ligne en Ligne !